Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : ENFANT 44 de Daniel Espinosa

Publié par Xav-B sur 16 Avril 2015, 20:35pm

Catégories : #Critiques Ciné, #Thriller

Enfant 44

 

On ne compte plus le nombre de thrillers qui sortent chaque semaine au cinéma ces derniers temps mais un thriller ayant pour cadre l'U.R.S.S. après la seconde guerre mondiale, c'est déjà plus rare. Produit par Ridley Scott, Enfant 44 réunit un casting all star mené par Tom Hardy et Noomi Rapace qui donne envie d'aller découvrir cette histoire originale inspirée d'une histoire vraie.

 

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

 

Jeune orphelin, Léo Demidov s'est illustré pendant la seconde guerre mondiale lors de la prise du Reichstag. Après la guerre, il officie maintenant comme enquêteur au sein de la MGB. Confronté au cadavre du fils d'un de ses fidèles agents, il n'a pas d'autre choix que de classer l'affaire comme un accident car sous Staline le meurtre n'existe pas. D'autres morts similaires vont cependant semer le doute dans la tête de Léo, bien décidé maintenant à mener l'enquête.

Enfant 44 est le premier tome d'une saga littéraire signée par Tom Rob Smith qui compte actuellement trois livres. L'histoire de Léo Demidov, agent du MGB pris au piège entre ses convictions et la Loi du régime Stalinien. Considéré comme l'un des 100 plus grands thrillers de tous les temps, Enfant 44 a aussi pendant quelque temps figuré dans la "black list" des meilleurs scénarios encore non porté sur grand écran.

Enfant 44

Initialement Ridley Scott s'était réservé cette histoire pour la réaliser lui même mais après avoir vu Easy Money, il a préféré confier cette adaptation au réalisateur suédois Daniel Espinosa. Le projet est étonnant car il réunit des producteurs américains, anglais, tchèque et roumain et un casting hétéroclite comprenant des acteurs américains, anglais, français, danois et autres à qui on a demandé de parler anglais avec un accent russe. On connaissait les Euro-Pudding qui qualifiaient des films ratés co-produits par différents pays, Ridley Scott nous donne un "mondo-puddding" car son adaptation du best-seller est plutôt du genre indigeste.

L'histoire commence pourtant bien, on est vite pris par le destin de Léo Demidov pourtant mal parti dans la vie mais qui a fini haut gradé dans le MGB. Progressivement, l'agent est pris dans un étau entre recherche de la vérité et obéissance aveugle. Si l'histoire s'était contenté de la série de meurtres dans un pays où cela était interdit nous aurions pu avoir un bon film mais les scénaristes y ont rajouté une histoire de vengeance et de manipulation.

Enfant 44

Le scénario se perd alors et traîne en longueur plutôt que d'aller à l'essentiel. Sur les 2h17 que durent Enfant 44, il y avait de quoi largement tailler dans le gras. Le film nous balade de Moscou à Voualsk et multiplie les personnages secondaires inutiles qui ne font que semer la confusion. C'est peut être parce qu'elle accumule les incohérences comme un mauvais thriller. Comment expliquer par exemple que deux hommes qui se poursuivent en foret sont retrouver par un troisième qui n'avait pourtant aucun moyen de savoir où ils étaient.

Même si il n'était pas le premier choix, Tom Hardy s'est rapidement approprié le rôle de Léo Demidov. L'occasion pour lui de travailler à nouveau sur sa voix comme il a l'habitude de le faire dans presque tous ses films. Une prestation sans faille malheureusement desservie par ce scénario bancal. Noomi Rapace est à nouveau sa femme comme dans Quand Vient La Nuit et il retrouve pour la quatrième fois Gary Oldman. Vincent Cassel fait presque ici office de figurant vissé derrière son bureau tout comme Charles Dance qui semble rejouer Tywin Lannister. A noter aussi la présence dans le film de Fares Fares et Nikolaj Lie Kaas des Enquêtes du Département V.

 

Enfant 44

 

 

 MON AVIS

1/5 

 

Enfant 44 avait tout pour faire un grand film. Une histoire tiré d'un best-seller au succès à la fois critique et public et un casting des plus prestigieux ne pouvait pas décevoir. Pourtant, le scénario prend trop de liberté avec le livre et fini par perdre les spectateurs dans des longueurs et des incohérences insupportable. Tout charismatique qu'il soit, Tom Hardy ne peut sauver le film de la catastrophe surtout quand certains de ces partenaires de jeux ne semblent être ici que pour le cacheton. Après Locke, c'est une nouvelle déception qui sera on l'espère vite oubliée avec Mad Max Fury Road.

 

FICHE TECHNIQUE :

  • - TITRE ORIGINAL : Child 44
  • - RÉALISATEUR : Daniel Espinosa
  • - AVEC : Tom Hardy, Noomi Rapace & Vincent Cassel
  • - SCÉNARISTES : RIchard Price & Tom Rob Smith
  • - MUSIQUE : Jon Ekstrand
  • - GENRE : Thriller
  • - DURÉE : 2h17
  • - NATIONALITE : Américain, Tchèque, Anglais, Roumain
  • - DISTRIBUTEUR : SND
  • - SITE OFFICIEL : http://www.child44film.com/
  • - DATE DE SORTIE : 15 avril 2015

 

 

A LIRE AUSSI :

 

 

Commenter cet article

Articles récents