Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : GOOD KILL de Andrew Niccol

Publié par Xav-B sur 27 Avril 2015, 20:35pm

Catégories : #Critiques Ciné, #Drame, #Guerre

 

Good Kill

 

La guerre en Irak et au Pakistan en aura inspiré des réalisateurs ! Deux mois après American Sniper , le réalisateur Andrew Niccol y va lui aussi de son histoire de sniper avec Good Kill. Un autre genre de sniper qui tire à 10 000 kilomètres de distance bien à l'abris mais qui n'en souffre pas moins qu'un soldat sur le terrain. Le réalisateur de Lord Of War aura t'il quelque chose de nouveau à raconter par rapport à Kathryn Bigelow et son Démineur ou Clint Eastwood ?

 

 

 

Ancien pilote de chasse, le commandant Tommy Egan a été transféré au pilotage de drones. Il effectue ses missions au dessus du Pakistan depuis une base située tout près de Las Vegas. Cela lui permet de rentrer chez lui tous les soirs pour retrouver sa femme et ses enfants. Pourtant le poids des missions lui pèse sur la conscience avec l'impression de n'être jamais rentré.

Avec Good Kill, le réalisateur Andrew Niccol mélange deux thèmes qui ont marqué sa filmographie. La guerre avec Lord Of War et son inquiétude pour le futur qui est présente dans une majorité de ses films depuis le premier Bienvenue à Gattaca. Ici, c'est un futur très proche de nous puisque ces drones existent bel et bien et sont vraiment déjà utilisés. Pourtant il ne font qu'inaugurer ce qui nous attend. Des guerres dites propres parce qu'elles ne font pas de victimes du coté des alliés mais qui se montrent particulièrement meurtrière de l'autre coté, n'épargnant même pas les civils. Un accident a d'ailleurs eu lieu cette semaine tuant malencontreusement deux otages occidentaux.

Good Kill

On a de la chance pour le moment d'être les seuls à utiliser cette technologie et que nos ennemis de l'Etat Islamique et Al Quaïda ne soient pas encore doté de cette technologie qui pourrait s'avérer encore plus désastreuse dans leurs mains. Le réalisateur nous ouvre les yeux sur cette atroce possibilité en filmant avec la même vue aérienne la cité pavillonnaire dans lequel Tommy Egan rentre tous les soirs retrouver sa famille.

L'autre sujet de Good Kill, c'est celui déjà abordé entre autre dans Démineurs et American Sniper, la difficulté de décrocher de sa mission, de laisser les morts et le danger pour profiter de la vie et de ses proches. Si on peut penser qu'être pilote de drone était plus simple puisque les soldats ne courent aucun danger et peuvent profiter chaque soir de leur famille pour Tommy Egan, le personnage principal du film il n'en est rien. Des problèmes de conscience par rapport à cette façon de tuer mais aussi un manque du terrain et de la peur qu'il pouvait ressentir en mission en tant que véritable pilote d'avion de chasse l'isole complètement des siens.

Good Kill

Ethan Hawke retrouve pour la troisième fois le réalisateur Andrew Niccol après Bienvenue à Gattaca et Lord Of War dans le rôle principal du film. Un rôle pas évident de soldat rongé par le remord et la rage de ne plus pouvoir en découdre sur le terrain. Il éclipse un peu tous ses coéquipiers dont Zoë Kravitz et même son supérieur joué par Bruce Greenwood car l'histoire est vraiment focalisé sur lui. Le second personnage principal est sa femme jouée par January Jones avec qui il vit une autre sorte de conflit.

Comme pour le American Sniper, on pourra reprocher un certain manque d'originalité au film car une bonne partie de l'intrigue a déjà été vue dans plusieurs films maintenant. Il existe même d'autres films sur le même sujet dont un vient tout juste de sortir directement en DVD. ependant il faut reconnaître une réalisation très réussie qui nous donne vraiment l'impression de vivre de véritables attaques. Il y manque juste un peu de tension du fait que ces soldats ne risque pas leurs vies lors de leurs missions.

 

Good Kill

 

 

 MON AVIS

 3/5 

Après la parenthèse commerciale des Âmes Vagabondes, le réalisateur Andrew Niccol renoue avec un cinéma plus intelligent avec Good Kill. Si une bonne partie de l'histoire rappelle de nombreux films sortis ces dernières années, les interrogations soulevées par le réalisateur / scénariste et sa réalisation impeccable pour un petit budget font de Good Kill un film qui mérite vraiment d'être vu. Un sujet qui fait froid dans le dos et laisse présager du pire pour les années à venir tant les conséquences de ces guerres à distance pourrait être source d'immenses catastrophes.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • - RÉALISATEUR : Andrew Niccol
  • - AVEC : Ethan Hawke, Zoë Kravitz & January Jones
  • - SCÉNARISTE : Andrew Niccol
  • - MUSIQUE : Christoph Beck
  • - GENRE : Drame / Guerre
  • - DUREE : 1h42
  • - NATIONALITÉ : Américain
  • - DISTRIBUTEUR : La Belle Company
  • - SITE OFFICIEL : http://www.ifcfilms.com/films/good-kill
  • - DATE DE SORTIE : 22 avril 2015

 

 

A LIRE AUSSI :

 

 

Commenter cet article

Articles récents