Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : NO COUNTRY FOR OLD MEN des Frères Coen

Publié par Xav-B sur 31 Janvier 2008, 20:30pm

Catégories : #Critiques Ciné

undefined

img123/8795/2007nocountryforoldmenwdb8.jpg

 


FICHE TECHNIQUE :
 - REALISATEURS : Joel & Ethan Coen
- AVEC : Javier Bardem & Tommy Lee Jones 
- GENRE : Thriller / Drame
 - DUREE : 2h02
 - SITE OFFICIEL : http://www.nocountryforoldmen.com/
 - DATE DE SORTIE : 23 Janvier 2008


SYNOPSIS : Le sheriff Bell ne comprend plus le monde qui l'entoure, un univers de plus en plus violent ou il n'est plus possible de sortir sans arme. Le fait divers qui va frapper sa circonscription va le pousser à bout : Un serial killer froid et sanguinaire part a la poursuite d'un homme qui a trouvé deux millions de Dollars dans les restes d'une confrontation entre des dealers mexicains.

img123/3059/2007nocountryforoldman0as6.jpg

 


CRITIQUE : Generalement prolifique, il aura pourtant fallut attendre plus de trois ans pour voir revenir les Freres Coen avec un nouveau film. D'abord présenté à Cannes d'ou il est revenu bredouille, leur nouveau film No Country For The Old Men arrive enfin sur nos écrans fort de deux Golden Globes, huit nominations aux Oscar et de nombreux prix decernés par la presse.

Pour leur retour, les réalisateurs ont choisi d'adapter pour la premiere fois une histoire qui ne sort pas de leur imagination. Il s'agit de l'adaptation d'un roman de Cormac Mc Carthy bien loin de l'esprit des derniers films du duo les comédies Intolerable Cruauté et Ladykillers. Ici l'humour se fait des plus noirs et l'histoire est tellement sombre et violente qu'elle ne prete que tres rarement a rire.

L'histoire de No Country For The Old Men commence comme un thriller, la traque d'un homme qui a recupere une grosse valise d'argent et commis par la meme occasion l'erreur de sa vie. Le voila poursuivi par le pire salopard que la terre ait porté. Un maniaque avec une bouteille d'air comprimé qui tue les gens comme du betail. Le suspens est tendu et fait frissonner le spectateur. Face a cette histoire le sheriff Bell se montre stoïque, depité et impuissant.

img123/6617/2007nocountryforoldman0jz4.jpg

 

Le scenario bascule sur sa fin vers une toute autre histoire que celle promise par la bande annonce, il est temps de rebrancher le cerveau pour saisir le message d'une fin enigmatique alors que celui qu'on pensait le heros de l'histoire n'en etait qu'un pion. Un exemple pour illustrer le titre du film, car toute la reponse au mystere de cette fin reside simplement dans le titre du film et le petit speech de Tommy Lee Jones au début du film. Mieux faut etre attentif tout du long pour tout saisir.

Comme à leur habitude les Frères Coen nous régalent avec des images sublimes. Le film se deroule dans le Texas et commence par de magnifiques paysages qui donneront l'impression d'une sorte de western moderne. Rien que pour la maitrise des plans, ce film meriterait le deplacement. Une véritable leçon de cinéma. Mais Ethan & Joel Coen sont aussi connu pour la direction d'acteurs et ce nouveau film ne fait pas exception a la regle. Meme si on ne trouve étonnement aucun des acteurs familiers de l'univers des Frangins comme Steve Buscemi ou Frances McDormand, No Country For The Old Men repose sur un casting exceptionnel aussi bien sur le plan des acteurs principaux que du moindre personnage secondaire. Des gueules cassés fort en caractere comme c'est generalement le cas dans tous les films du duo.

img123/6789/2007nocountryforoldman0zj0.jpg

 

Le clou du spectacle est la prestation sans failles de Javier Bardem, l'acteur espagnol incarne Anton Chigurh, le tueur de cette histoire. Un personnage sans sentiments qui tuera toutes les personnes qu'il croisera sur son chemin sans jamais emmettre le moindre remors. Un personnage dur et quasiblement invincible qui donnera du fil a retordre au pauvre Llewelynn Morse joué par Josh Brolin, vu recemment dans le dyptique Grindhouse de Tarantino & Rodriguez, et qui tient ici le role d'une sorte d'heros malgres lui qui se trouvera par mégarde dans la ligne de mire du tueur. C'est Tommy Lee Jones qui sera chargé de tenter de le sauver de ce mauvais pas. Il joue ici une nouvelle fois un sheriff du Texas, role qu'il a tenu deja maint fois au cinéma y compris dans son premier long métrage Trois Enterrements. Ici le sheriff est a bout de force bien loin du flic forcené du Fugitif il est ici completement desabusé et pres a prendre sa retraite face a un monde qu'il ne comprend plus.

Pas évident au premier abord par sa durée et son déroulement, No Country For The Old Men mérite vraiment qu'on s'accroche pour le decouvrir. On sera rapidement pris par le suspens de cette traque et emmerveillé par les décors et l'interpretation des comédiens. Il faudra de meme ne pas avoir l'esprit trop sensible pour endurer quelques scenes violentes ou sanglantes. Une fois les 2h00 passés il ne restera plus qu'a essayer de digerer ce film pour l'aprecier encore plus. Chronique d'un carton annoncé aux futurs Oscar.

img123/5585/18832630qa3.jpg

 

MON AVIS : 4/5

Commenter cet article

Shin 12/04/2008 15:36

Bonjour, Le film des frères Coen se suit avec grand plaisir la première heure.
Dommage quel la dernière partie soit aussi elliptique et brumeuse.
Dommage aussi que le personnage Tommy Lee Jones ne soit pas plus
présent à l'écran (son personnage étant le héros du livre). En tout
cas, Javier Bardem est génial ! Amicalement, Shin.

Articles récents