Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : DOOMSDAY de Neil Marshall

Publié par Xav-B sur 3 Avril 2008, 19:30pm

Catégories : #Critiques Ciné



img516/9878/18913978fk9.jpg



FICHE TECHNIQUE :
 - REALISATEUR : Neil Marshall
 - AVEC : Rhona Mitra & Bob Hopkins
 - GENRE : Science Fiction
 - DUREE : 1h45
 - SITE OFFICIEL : http://www.doomsdayiscoming.com/
 - DATE DE SORTIE : 02 Avril 2008 

SYNOPSIS : Un virus mortel baptisé Faucheuse decime la population de l'ecosse. Afin d'enrayer l'épidemie un mur est construit autour du pays pour confiner les habitants. Pillage, viols, meutre puis cannibalisme, l'Ecosse est desormais considéré comme un No Man's Land. 30 ans plus tard un foyer d'infection est decouvert au coeur de Londres tandis qu'en Ecosse des survivants ont étés localisé. Un commando est alors envoyé par dela le mur afin d'aller chercher un eventuel vaccin.

img516/958/2008doomsday007dm8.jpg



CRITIQUE : Apres ses deux premiers long métrage Dog Soldiers et The Descent, le réalisateur Neil Marshall est desormais considéré comme un des nouveaux maitres de l'horreur. Pourtant pour son troisieme film, le metteur en scene a choisi d'opter pour un nouveau genre la science fiction apocalyptique. Une sorte d'hommage aux films qui ont bercés l'enfance du réalisateur.

Doomsday est un film étrange, une sorte de pot pourri de ce qui s'est fait ses 30 dernieres années en matiere de science fiction, fantastique et horreur. On retrouve dans ce film un peu de 28 Semaines Plus Tard, du Mad Max, du New York 1997. De toutes ces inspirations, le réalisateur Neil Marshall tire un scenario original qui transforme son film en OFNI (objet filmé non identifié) tant il mélange les genre. Malheureusement le metteur en scene peine a trouver le juste équilibre et le resultat sombre bien souvent dans le ridicule.

Concentrons nous d'abord sur les points forts du long métrage, ca demarre franchement bien sans temps mort on nous explique ce qui s'est passé puis c'est le debut de la mission avec de nombreuses scenes d'actions bien ficélées avec suspens et violence spectaculaire. Neil Marshall ne lésine pas sur l'hemoglobine et nous place quelques flash gores des qu'il en a l'occasion. Les effets speciaux, costumes et décors sont franchement réussis et nous plonge dans l'ambiance sans soucis.

img388/6265/18918463xn6.jpg



En revanche l'histoire est egalement parsemé de scènes totalement débiles à commencer par un spectacle de punk ridicule sur des chansons qui  ne collent pas a l'univers. Puis vient un passage sorti de nul part ou une partie des survivants ont choisi de revenir aux moyen age utilisant costumes, méthodes et outils de l'époque alors qu'on est sensé etre en 2037 ! C'est absolument pas crédible et gache vraiment l'idée de départ.

L'heroïne du film est incarnée par Rhona Mitra. L'actrice qui  a commencé en tant que premiere incarnation de Lara Croft pour la promo du jeu Tomb Raider tient ici le role d'une Major combattante qui rappelle beaucoup Milla Jovovich dans Resident Evil ou Ultra-Violet ou bien Kate Beckinsale dans Underworld alors que l'influence principale devait certainement etre la Sigourney Weaver d'Alien. Un role bête et méchant qui ne lui permettra certainement pas de decrocher l'Oscar. Le reste du casting est composé principalement d'acteurs méconnus, seuls Bob Hopkins (Roger Rabbit) et Malcom McDowell (Orange Mécanique) apportent un certain crédit au film. 

Au final Doomsday s'avere vraiment surprenant mais surtout decevant, une bonne idée gachée par trop de bétises. Si vous êtes tout de meme tenté, mieux vaudra laisser le cerveau à la maison.

img359/238/2008doomsday037jt2.jpg



MON AVIS : 2/5

Commenter cet article
C
même en photo le visuel est étrange!! c le retour du 2 !! ^^
Répondre

Articles récents