Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : ASTERIX ET LES VIKINGS de Stephan Fjeldmark et Jesper Moller

Publié par Xavier Baudel sur 23 Avril 2006, 21:20pm

Catégories : #Critiques Ciné

FICHE TECHNIQUE :

  • REALISATEUR : Stephan Fjeldmark & Jesper Moller
  • CASTING VOIX : Roger Carel, Lorant Deutsch, Sara Forestier
  • DUREE : 1h18
  • GENRE : Animation
  • DATE DE SORTIE : 12 avril 2006
  • SITE OFFICIEL : http://www.asterixetlesvikings.com/

 

SYNOPSIS : Abraracoucix, le chef du village, charge Astérix et Obélix de transformer son neveu, le peureux Goudurix, en un brave guerrier. Les Vikings, qui pensent que la peur permet de voler, vont kidnapper le jeune homme pour apprendre son secret.

CRITIQUE : Astérix et Les Vikings est la libre adaptation du neuvième album des aventures du célèbre Gaulois, Astérix et Les Normands. Pour ce huitième long métrage animé, les producteurs ont fait appel à deux réalisateurs Danois Stephan Fjeldmark et Jesper Moller ce qui tombait à pic pour adapter une histoire de Vikings.

Mélange d'animation traditionnelle et d'informatique , le film propose des graphismes vraiment réussis, Les personnages n'ont jamais été aussi beau avec des couleurs numériques resplendissantes bien que parfois un peu trop sombres. Il n'y a franchement rien à reprocher au niveau technique beaucoup plus réussi qu'Astérix Chez Les Indiens le dernier dessin animé sorti en salles en 1994.

Mais le film souffre de gros problèmes pour être complétement convaincant. Tout d'abord, Un peu comme dans le film live d'Alain Chabat, Ce ne sont pas Astérix et Obélix qui sont les héros du film mais plutot le petit nouveau Goudurix. Là où Alain Chabat s'en sortait parfaitement avec un casting All Star (Jamel, Gerard Darmon,...) le jeune gaulois n'est pas assez charismatique pour porter le film sur ses épaules. Astérix et Obélix parraissent comme des vieillards qui s'ennuyent dans leur village, à peine motivés par la bagarre et la chasse au sanglier. Quand aux autres habitants du village, ils ne semblent être là que pour la figuration.

Comme pour le dernier album sorti en librairie Le Ciel Lui Tombe Sur La Tête, Anne Goscinny et Albert Uderzo semble chercher à conquérir une nouvelle génération de fans en centrant le film sur des personnages jeunes, Goudurix (Lorant Deutsch) et Abba (Sara Forestier), plutot que sur nos personnages préférés. Mais la plus grosse erreur est la bande originale du film intégrant des chansons de M. Pokora, Amel Bent et Céline Dion. Même si les auteurs de la BD ont toujours joués sur les anachronismes, il est pitoyable de voir les Gaulois danser sur du Rn'B. On repense avec nostalgie aux chansons qui ponctuaient Astérix et Cléopatre ou Les Douze Travaux d'Astérix, véritable perles d'humour.

A trop vouloir séduire ce jeune public, c'est les fans d'Astérix qui sortiront déçus de ce long métrage. Les gags sont les mêmes que dans les précédents albums et proposent très peu de nouveautés. Espérons qu'Astérix Aux Jeux Olympiques, le prochain film en prise réelle,  arrive à relever le niveau d'une saga qui semble s'essouffler au bout de quarante sept ans de bons et loyaux services.

NOTE : 1/5

Commenter cet article

Articles récents