Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : LE SECRET DE MOONACRE de Gabror Csupo

Publié par Xav-B sur 18 Mai 2009, 19:30pm

Catégories : #Critiques Ciné





FICHE TECHNIQUE :
 - TITRE ORIGINAL : The Secret Of Moonacre
 - AVEC : Dakota Blue Richards, Ioan Gruffudd & Tim Curry
 - DE : Gabor Csupo
 - GENRE : Fantastique
 - DUREE : 1h43
 - SITE OFFICIEL : http://www.lesecretdemoonacre.fr/
 - DATE DE SORTIE : 13 Mai 2009

BANDE ANNONCE :




SYNOPSIS : A la mort de son père, la jeune Maria Merryweather est recueillie par son oncle dans le manoir de Moonacre. Son seul héritage est un livre racontant la légende de la vallée. Le jeune fille va découvrir en fait que derriere cette légende se cache une véritable malediction qu'elle seule pourra déjouer.

 

CRITIQUE : Dans le but de trouver quel livre pour enfants pourrait avoir le meme succés qu'Harry Potter, Walden Media ,producteur des Chroniques de  Narnia, propose ce mois ci Le Secret de Moonacre. L'adaptation d'un best seller de 1946 intitulé The Little White Horse écrit par Elizabeth Goudge. Le livre peu connu en France, se vend encore a plus de 30 000 exemplaires par ans dans les pays anglophones mais cela suffit il a en faire un film  a succés ?

Walden Media a fait a nouveau appel à Gabor Csupo, le réalisateur du Secret de Terabithia, pour porter a l'écran cette adaptation. Là ou Terabithia proposait un monde fantastique qui n'existait que dans la tête de ses jeunes héros, Le Secret De Moonacre est cette fois ci une véritable histoire fantastique qui se déroule à l'époque Victorienne. L'histoire de l'affrontement de deux familles pour le controle de la vallée de Moonacre grace a des perles de lune. Leur cupidité a déclenché sur eux une malédiction : si au bout de 5000 lunes les deux familles n'ont pas rendu les perles à la mer alors la vallée sera détruite.

Vous l'aurez compris, rien de tres original à l'horizon. Walden Media compte clairement sur le succés en librairie du film pour attirer les spectateurs en salles. Cependant le film semble avoir bénéficié d'un budget assez conséquent pour en faire une adaptation a grand spectacle. Il suffit notamment d'admirer les magnifiques costumes et surtout les robes originales de la jeune héroine pour s'en rendre compte. Le film nous embarque totalement dans son univers des les premieres minutes grace au talent de son réalisateur Gabor Csupo qui signe de tres belles images et des effets speciaux dans l'ensemble tres réussi.



La jeune Maria Merryweather est incarné par Dakota Blue Richards, découverte dans le role principal de l'adaptation de La Croisée des Mondes : La Boussole D'Or. Les fans de l'actrice seront content de la retrouver ici puisque la saga de Philip Pullman risque de ne jamais connaitre de suite au cinéma. Elle retrouve un role proche de celui de son precedent film : une jeune fille courageuse a forte tete. Le grand Tim Curry, inoubliable Frank N Furter du Rocky Horror Picture Show, incarne une nouvelle fois le méchant de l'histoire. On a toujours le meme plaisir a le voir meme si le rôle ne vaut pas grand chose. Autre tete connue, Ioan Gruffudd (Mr Fantastic dans Les 4 Fantastiques) incarne l'oncle de Maria, personnage intriguant mais attachant.

Alors que le film démarre plutot bien, il faut reconnaitre que le rythme et la magie ont du mal a tenir jusqu'au bout car au final il ne se passe pas grand chose dans ce long métrage. Il manque quelques scenes plus épiques qu'une recherche dans les boispour emporter les spectateurs. Au final on se retrouve devant un simple conte manichéen et moraliste sur la générosité. Message positif pour nos cheres tetes blondes mais qui aura du mal a satisfaire un public adulte.

Le Secret De Moonacre n'arrivera certainement pas à détronner Harry Potter aux sommet du box office. Meme si on passe un agréable moment, il fait surtout regretter que La Croisée des Mondes ne connaitra pas de suite au cinéma. On regrette que l'émotion du Secret de Terrabithia manque à l'histoire d'Elizabeth Goudge mais on garde bon espoir pour que Gabor Csupo nous apporte bientot une nouvelle belle histoire.



MON AVIS : 2/5
Commenter cet article

Articles récents