Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : TERMINATOR RENAISSANCE de McG

Publié par Xav-B sur 8 Juin 2009, 19:30pm

Catégories : #Critiques Ciné





FICHE TECHNIQUE :
 - TITRE ORIGINAL : Terminator Salvation
 - AVEC : Christian Bale, Sam Worthington & Moon Bloodgood
 - REALISATEUR : McG
 - GENRE : Science Fiction
 - DUREE : 1h48
 - SITE OFFICIEL : http://terminatorsalvation.warnerbros.com/
 - DATE DE SORTIE : 03 Juin 2009


BANDE ANNONCE :



SYNOPSIS : En 2003, Marcus Wright est condamné à mort pour le meurtre de policiers. Avant de mourir il accepte de céder son corps à Skynet. 2018, il revient à la vie mais il n'est plus tout a fait le même, Skynet l'a transformé en un nouveau Terminator hybride entre robot et humain. Sa conscience humaine va se retourner contre son créateur pour aider John Connor a retrouver son futur père Kyle Reese.



CRITIQUE : Six ans après le troisième épisode, la saga Terminator est de retour avec le premier épisode d'une nouvelle trilogie sansle réalisateur James Cameron déjà absent du numéro trois et surtout sans Arnold Schwarzenegger parti jouer au Gouverneur. Une suite qui se démarque totalement du genre des trois premiers : Maintenant c'est la guerre !

Initié en 1985, cela fait déjà 24 ans que l'on attendait enfin de voir la guerre entre humains résistants et l'armée de robots dirigé par Skynet. Cet affrontement arrive enfin en salles mené par un nouveau réalisateur en la personne de McG. Un réalisateur spécialiste de l'action qui avait débuté avec l'adaptation sur grand écran de la série télé Droles De Dames.  Niveau action le film tient toutes ses promesses en revanche on ne pourra qu'être déçu par un scenario famélique louchant vers l'univers de Matrix et s'éloignant au final du projet initial du robot tueur sans merci.

Mieux vaut être familier des précédents épisodes de la franchise avant d'aller voir ce quatrieme opus. En 1h48 le réalisateur McG n'a pas le temps de s'attarder a développer le background des personnages. Pour savoir qui est John Connor et Kyle Reese merci de se reporter a la trilogie précédente ! Ce manque de développement nuit sérieusement a l'intérêt que l'on porte aux personnages. Résultat on s'ennuie ferme par moment même pendant quelques scènes d'actions qui devraient êtres trépidantes.



Les fans de la saga s'ettoneront de voir que les Terminators sont bien moins résistant dans ce nouvel opus que dans les précédents. Là ou il fallait 1h48 dans le premier pour se débarrasser d'un T-800, dans ce nouveau film cela prend a peine cinq minutes. Juste l'occasion de voir apparaître un Schwarzenegger tout en image de synthèse rajeuni mais totalement muet avant que celui ci se fasse écrabouiller. Les véritables ennemis de ce film sont la génération précédentes, les T600 qui même armés de sulfateuses auront du mal a effrayer la résistance et les spectateurs.

 Pour remplacer Arnold Schwarzenegger dans le premier role, les producteurs du film ont  fait appel à Christian Bale qui incarne John Connor, le légendaire chef de la résistance interprété précedemment par Edward Furlong (T2) et Nick Stahl (T3). Le talent de l'acteur, d'habitude exceptionnel, ne suffira pas a sauver un scenario qui ne met pas suffisament en avant ses personnages. C'est a se demander pourquoi etre aller chercher de vedettes pour incarner ces roles dont finalement nous n'avons pas grand chose a faire. La pauvre Bryce Dallas Howard qui remplace Claire Danes doit encore se demander ce qu'elle est venue faire là tant elle ne sert a rien dans cette histoire. Un peu comme Moon Bloodgood qui joue une résistante sexy dont une scène topless a été coupée au montage. Sam Worthington, acteur méconnu qui devrait marquer Avatar le nouveau film de James Cameron, incarne le gentil Terminator et souffre comme les autres d'un manque de développement.

Terminator Renaissance fait dans la surenchère de scènes d'actions spectaculaires mais totalement creuses d'intérêt. On est sidéré par la qualité des effets spéciaux signé ILM et Stan Winston mais il manque vraiment une profondeur a cette histoire pour nous emmener. Ce n'est pas la faute a McG qui fait un travail de mise en image vraiment impressionnant. Peut etre qu'avec autant d'effets visuels a gérer, la direction d'acteur n'a pas été sa priorité. Après un décevant Terminator 3, il faut croire que la franchise a vraiment du mal a se passer de James Cameron pour survivre. A tel point que l'on se demande si il est vraiment nécessaire de rajouter encore deux autres épisodes a ce carnage qui ne pourra pas satisfaire les fans de la saga malgré les inévitables clins d'oeils et phrases types.



MON AVIS : 2/5

Commenter cet article
G

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ce qui est écrit.


Effectivement le réalisateur n'a pas le temps de se plonger trop dans le background des personnages, mais il aurait fallu un film plus long. De plus je vois plus ce film comme l'introduction où
John Connor deviendra LE John Connor que nous connaissons. Si on considère que John Connor est un civil au début de la guerre, je doute qu'un général 4 étoiles accepte de recevoir des ordres d'un
civil (tout compétent qu'il est avec son savoir sur Skynet et sur les terminators), donc sa position dans la hiérarchie militaire de ce film ne me surprend pas, mais annonce son futur dans la
hiérarchie militaire de la résistance.Et de la rencontre John - Kyle.


Quand à Kyle Reese, il est vrai qu'on sait pas grand chose de sa vie (rappelle Terminator 1) : Il est né après la guerre, orphelin, et fuyant devant les CT en essayant de ne pas crever de faim...
Puis esclave de Skynet jusqu'à ce que John Connor le sauve. Dans ce film c'est presque ça, mais je vois pas ce qu'il y aurait de plus à dire, à part de faire un film de 2h30. Mais des critiques
auraient sans doute dit qu'on "s'ennuie ferme". Bon le réalisateur aurait pu nous montrer la "pose" du fameux tatouage au laser sous forme d'un code barre...


Quant à la résistance des terminators, et bien nous en sommes qu'au début, pas encore en 2029, comme il est dit on voit plus de T-600 qui sont en acier et donc pas très résistant ni très
puissant, de bonnes balles blindées perforantes sont suffisantes pour en neutraliser un (et encore ils sont pas très nombreux, puisqu'ils vont être remplacés par les T-800, Skynet ne les fabrique
donc certainement plus, enfin ça semble logique)). Quant au T-800, il se prend une rafale de ces mêmes balles, des tirs de lance grenades, des tirs d'une armes inconnues mais visiblement très
puissantes, il se fait ébouillanter par du métal en fusion, il est toujours vaillant, enfin son endosquelette pas son enveloppe humaine ;  ce sera le terminator "Marcus" qui le détruira. Je
le trouve particulièrement résistant au contraire. Si on regarde le 1er Terminator en VO, quand Sarah Connor demande à Kyle si il pense pouvoir venir à bout du T-800 il réponds à peu près, ma
mémoire n'est pas parfaite : Avec ces armes ci (armes du 20ème siècle), je ne sais pas. Et c'est exactement ce que l'on voit dans ce film, le terminator n'est pas neutraliser avec nos armes... Et
Skynet n'a pas encore inventés les armes plasma, quoiqu'il me semble que les motos terminator et les CT en possèdent déjà, film à revoir pour confirmer. Donc oui les T-600 sont "fragiles" et
facilement reconnaissables, mais ça on le savait déjà dans les 2 premiers terminators, à condition de voir les versions longues et surtout en VO.


De plus je tiens à rappeler un fait sur le sujet du robot tueur (solitaire) sans merci. Quand on regarde l'intro de Terminator 2 on voit bien que les T-800 ont un rôle de soldat d'infanterie sous
les ordres de Skynet (sans programmation spécifique), on voit aussi que quelques tirs d'armes plasma les neutralisent très vite. De plus j'ai pas l'impression que dans ce film il fait preuve de
pitié !! au contraire il ne cesse de chercher à tuer John Connor, il ne faut pas oublier qu'un T-800 est une IA presque autonome et que s'il y a un adversaire entre lui et sa cible principale il
le terminera d'abord, ce qu'on voit très bien dans les 2 premiers terminators.


 


Sans être un excellent film, c'est un bon film j'aurais mis un 3,5/5 ;  et s'il y a un terminator 5 qui suit celui-ci il y a fort à parier qu'il y aura plus de T-800. Quand à l'histoire ce
serait sympa de voir tout ce qu'il se passe en 2029 avant le 1er terminator avec toute la tristesse de savoir que John, qui à eu le temps de s'attacher à Kyle, l'envoi à une mort certaine, mais
qui ne peut pas faire autrement, ça pourrait être intéressant, le film pourrait finir sur les 2 (T-800 et Kyle) qui remontent le temps...
Répondre

Articles récents