Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique ciné : SLEVIN de Paul Mc Guigan

Publié par Xavier Baudel sur 11 Juillet 2006, 19:35pm

Catégories : #Critiques Ciné

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Lucky Number Slevin
  • REALISATEUR : Paul Mc Guigan
  • AVEC : Josh Hartnett, Bruce Willis & Lucy Liu
  • GENRE : Polar
  • DUREE : 1h48
  • DATE DE SORTIE : 28 juin 2006
  • SITE OFFICIEL : http://www.slevin-lefilm.com/

SYNOPSIS : Slevin subit la loi de l'emmerdement maximum, en l'espace d'une journée il perd son boulot, son appart et sa petite amie. Il part alors pour New York vivre chez un ami, arrivé là bas les ennuis continuent  : il se fait piquer son portefeuille et il est trainé de force dans le bureau du Boss à la place de son ami qui doit beaucoup d'argent à une organisation criminelle. il va se retrouver bien malgrès lui au milieu d'une guerre de gang.

 

CRITIQUE : Slevin est le cinquième film du réalisateur Paul Mc Guigan qui avait déja touché au genre dans son second film Gangster Number One. C'est le second film dans lequel il dirige Josh Hartnett après Rencontres à Wicker Park, le remake du film français L'Appartement.

Le brillant scénario du film a été imaginé près de dix ans plus tot par Jason Smilovic, scénariste rendu célèbre par la série télé Karen Cisco. L'adaptation sur petit écran du roman d'Elmore Leonard qui avait donné le film Hors d'atteinte de Steven Sodherberg.

Impossible de ne pas penser à Quentin Tarantino en visionnant le film. Une galerie de personnages vraiment bien trouvé, parfois drôles mais souvent bien angoissants ; Des dialogues bien écrits et surtout un scénario à tiroir qui réserve bien des surprises jusqu'à la fin.

D'excellentes idées aussi au niveau de la réalisation avec un montage dynamique bourré de petits effets de montage bien sympathique et Paul Mc Guigan n'hésite pas à forcer le coté noir du film par des scènes de crimes où le sang gicle pas mal.

Un sans faute niveau casting pour incarner la galerie de personnages imaginés par le scénariste avec en tête Josh Hartnett impecable dans le rôle du pauvre type dont on se doute pas de ce qu'il sera capable de faire. Ensuite vient Bruce Willis dans un rôle de tueur à gage très efficace, une prestation bien différente de ces précédents rôles de sauveur de l'humanité. Morgan Freeman et Ben Kingsley incarne les deux "Parrains" de façon très convaincantes et Lucy Liu aporte une petite touche de feminité et de douceur au polar.

Tout de fois on peut reprocher au film d'etre parfois un peu confus car il y a beaucoup de personnages et les évenements s'enchainent très vite. On a aussi l'impression de n'etre pas entrer dans la bonne salle au début car les premières scène n'ont rien à voir avec que présente la bande annonce. Mais finalement tout s'explique à la fin de façon plus que clair, ne laissant aucun doute sur un point du scénario. Restez donc bien jusqu'a la fin pour bien comprendre, vous ne serez pas déçu du voyage.

NOTE : 3/5

Commenter cet article
S
Mince alors, je l'avais oublié cette critique, tu as bien fait de la mettre en lien. Bisous.
Répondre
X
Pour une fois que j'ai pas le droit a ma petite pub dans ton article je me la fait moi meme, lol  :D

Articles récents