Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : TRANSFORMERS 2, LA REVANCHE de Michael Bay

Publié par Xav-B sur 25 Juin 2009, 19:30pm

Catégories : #Critiques Ciné




FICHE TECHNIQUE :
 - TITRE ORIGINAL : TRANSFORMERS - REVENGE OF THE FALLEN
 - REALISATEUR : Michael Bay
 - AVEC : Shia Laboeuf, Megan Fox & Isabelle Lucas
 - GENRE : Science Fiction
 - DUREE : 2h31
 - SITE OFFICIEL : http://www.transformersmovie.com/
 - DATE DE SORTIE : 24 Juin 2009

BANDE ANNONCE :


SYNOPSIS : Un morceau du Cube resté coincé dans le sweat-shirt de Sam permet aux Decepticon de ressusciter Megatron. Celui-ci en profite pour aller réveiller son maitre qui compte se débarrasser du dernier des Prime qui l'avait vaincu autrefois. L'heure de la revanche a sonné...



CRITIQUE : Deux ans après le premier opus, le réalisateur Michael Bay est de retour avec un second épisode de la franchise Hasbro. Que les choses soient claires, le metteur en scène a choisi de mettre le paquet dans ce second film qui suit a la lettre le cahier des charges de la séquelle en faisant dans la surenchère absolue.

Deux ans c'est aussi le temps qui s'est écoulé dans l'histoire entre le premier et le second film. Optimus Prime nous avait caché que les Transformers étaient deja venu sur Terre à l'époque préhistorique. Un premier affrontement ou les Decepticons s'étaient déja pris une raclée. En 2009, ils sont pret a se venger. Alors que Sam Witwicky fait son entrée à la fac, Il est assailli de visions d'informations contenu dans le Cube et va devoir malgré lui reprendre un combat qu'il avait décidé de laisser derrière lui.

En regardant la filmographie de Michael Bay on sait que le réalisateur a rarement fait dans la finesse. Sa spécialité c'est le blockbuster décérébré plein d'action et d'explosion. Ce nouveau Transformers ne déroge pas à la régle, on se mange des scènes d'actions quasi non stop tout le long du film. Le résultat est spectaculaire, les images de synthèses sont parfaitement intégré à l'image, on ne voit que du feu. 46 Transformers ont étés imaginé pour cette séquelle, on retrouvera bien sur tous les plus connus, Optimus Prime et Bumblebee en tête, et tout un tas de  nouveau.x robots minuscules ou gigantesque. On leur reprochera simplement toujours le coté confus des robots qui nuisait déja au premier long métrage. : Pourquoi mettre tant d'engrenages ???



De l'echec aux Etats Unis de The Island, Michael Bay a retenu qu'un scenario intelligent pouvait nuire aux nombres d'entrées. Pour Transformers 2, pas de soucis, le scénario tiendrait aisément sur une seule face d'un ticket de métro. Résultat on s'ennuie ferme a regarder ses scènes d'actions s'enchaîner sans que l'on sache vraiment pourquoi.  Le film aurait pu largement etre raccourci tant de nombreuses scènes ne servent à rien. La fin est d'une longueur insuportable pour un point d'orgue décevant et finalement bâclé. Le tout est farci d'un humour a deux balles qui ne fera rire que les plus jeunes. Entre les robots jumeaux et la mère du héros, difficile de dire qui sera le plus insupportable. Et puisqu'on est dans le coup de Gueule, quand est ce que Michael Bay va enfin s'enlever de la tête ses clichés d'une France archaïque où les mimes  emmerdent encore les gens au terrasses des cafés et où la Tour Eiffel se trouve juste derrière la Place de la Concorde ?

Question casting c'est toujours Shia Laboeuf qui tient le rôle principal du film, désormais habitué aux films d'actions avec Indiana Jones et L'oeil du Mal, il se donne a fond pour le rôle. L'actrice Megan Fox est également de retour dans un role de potiche uniquement fait pour faire joli à l'écran. Michael Bay l'a bien compris et la filme sous tous les angles au ralenti pour satisfaire le public masculin lui rajoutant même une rivale en la personne d'Isabelle Lucas qui peine a lui faire de l'ombre malgré un charme indéniable. On retrouve également d'autres personnages du premier film accompagné de nouveaux acteurs pour le coté comique comme Rainn Wilson vu dans The Rocker.

En misant sur la surenchère, Michael Bay oublie le principal : un scénario. On passe 2h31 a admirer des scenes de combats veines de but précis. Résultat  Ca passe ou ça casse, les fans inconditionnels vont adorer quand aux autres ils risquent de trouver le temps long si ils n'ont pas prévu assez de popcorn.



MON AVIS : 2/5
Commenter cet article

Altino 30/06/2009 09:59

Je le trouve super ... bein entendu dans son style de film, à savoir de la baston et de l'explosion mais c'est vrai que le scénario : néant !

Articles récents