Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : LA NUIT DES MORTS VIVANTS de George A. Romero

Publié par Xavier Baudel sur 30 Juillet 2006, 19:46pm

Catégories : #Critiques Ciné

FICHE TECHNIQUE :

INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS

 

SYNOPSIS : Une sonde spatiale revient chargée de radiation. Pour éviter le pire la NASA décide de la faire exploser avant son atterissage. Mais le nuage radioactif se répend quand même et il va entrainer des conséquences innatendues sur les morts. Afin de se protéger des morts vivants, un groupe de personne s'enferme dans une petite maison.

CRITIQUE : Attention film culte ! La Nuit des Morts-Vivants, premier volet de la saga imaginé par George A. Romero ressort pour l'été sur quelques écrans. L'occasion pour les fans de film d'horreur de découvrir ou redécouvrir sur grand écran l'un des fleurons du genre qui aura inspiré quantité d'oeuvres et de cinéaste.

La Nuit des Morts-Vivants etait le premier film de George A. Romero qui créa pour l'occasion sa propre boite de production Image Ten avec des amis de l'université. Par manque de moyens, le film fût tourné en noir & blanc dans un décor quasi unique avec un casting composé d'habitants de la région et de l'entourage du réalisateur.

Malgrés de telles contraintes, George A. Romero réalise l'un des plus angoissant huis-clos de l'histoire du cinéma dont s'est encore récemment inspiré M. Night Shyamalan dans Signes. L'angoisse s'installe dès la première attaque de zombie dans le cimetiere pour ne jamais s'essoufler jusqu'a la dernière seconde du film, même le générique de fin est fort en émotion !

Le cinéaste avait même eu le culot pour l'époque d'embaucher un acteur noir pour tenir le premier rôle de son film lui donnant une allure politique qui marqua plus les esprit à l'époque que l'horreur. Pourtant le film fût quand même interdit aux plus de 18 ans en France, car il comporte quelques scènes vraiment dérangeantes de cannibalisme à la limite du cinéma gore.

Près de 40 ans apres sa sortie, il faut quand même reconnaitre que le film a mal vieilli sur certains points. Le jeu de certains acteurs et le manque de moyen prete parfois à sourire. La bande originale est elle aussi vraiment désuete. Il faut donc se replacer dans l'esprit de l'époque pour savourer le film à sa hauteur.

Souvent imité mais rarement égalé, il ne faut absolument pas rater l'occasion de découvrir la référence en matière de film de morts-vivants qui engendra trois suites,  deux remakes et tout plein de petits rejetons.

NOTE : 5/5

Commenter cet article

Shin 22/07/2008 12:14

Bonjour,Sur un point de vue strictement formel, le film est
pénalisé de quelques lacunes. Mais compte-tenu des moyens à leur
disposition, peut-on vraiment le reprocher à Romero et son équipe ?
J'ai conscience des faiblesses du film et ne lui porte pas une
affection aveugle. Pourtant, il m'est impossible de faire autrement que
de le considéré comme un pur chef-d'oeuvre. Ne serait-ce que pour
l'audace dont le film a su faire preuve pour malmener les conventions
de l'époque et s'imposer comme le fondateur incontournable de tout un
courant et d'une certaine façon de penser le cinéma de genre, et
particulièrement d'horreur, autrement. Amicalement, Shin.

Xav-B 26/07/2008 22:41



Pour moi, La Nuit Des Morts Vivants et Zombie sont des chefs d'oeuvre qui ont posé les bases du genre du film de zombies et des survival horror sur console. Mais passé apres 28 Semaines Plus
tard est difficile et je trouve ce Diary Of The Dead vraiment pas au niveau. Certes la critique de la derive des medias et de big brother est interressante mais cela aurait ete mieux avec plus de
frissons.



Articles récents