Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : HOTEL WOODSTOCK de Ang Lee

Publié par Xav-B sur 29 Septembre 2009, 19:30pm

Catégories : #Critiques Ciné





FICHE TECHNIQUE :
 - TITRE ORIGINAL : Taking Woodstock
 - AVEC : Demetri Martin & Emile Hirsch
 - REALISATEUR : Ang Lee
 - GENRE : Biopic, Comédie Dramatique
 - DUREE : 2h00
 - SITE OFFICIEL : http://www.filminfocus.com/focusfeatures/film/taking_woodstock/
 - DATE DE SORTIE : 23 septembre 2009


BANDE ANNONCE :


SYNOPSIS : Elliot sacrifie tous les mois ses économies pour aider ses parents a garder leur motel ouvert. Alors que les banquiers ne veulent plus leur donner crédit, le jeune homme prend l'initiative de permettre aux organisateur d'un grand concert Hippie de s'installer prés du Motel. Personne ne se doute encore que cet événement marquera notre histoire.



CRITIQUE : Rarement un réalisateur asiatique aura autant dépeint les États Unis que Ang Lee.  Apres The Ice Storm, Hulk et Brokeback Mountain, le réalisateur s'intéresse a nouveau a l'Amérique a travers l'organisation du plus grand festival rock de l'histoire qui fete cette année ses quarante ans.

Hotel Woodstock est l'histoire vraie d'Elliot Tiber, jeune décorateur d'intérieur qui permit d'organiser  un peu malgré lui cet événement musical sans précédent. Le film s'inspire en grande partie de l'autobiographie du jeune homme sortie en librairie en 2007. Le film raconte les coulisses du concert tel qu'on ne les a jamais vu comme une sorte de complément au documentaire Woodstock de Michael Wadleigh.

Ang Lee qui est lui aussi grand amateur de split screen a en effet copié le style du montage du réalisateur Michael Wadleigh pour que son film s'intègre parfaitement au documentaire devenu culte. Le réalisateur alterne entre deux styles de réalisation des images filmés de façon moderne pour raconter l'histoire d'Elliot et sa famille et des images usées filmé comme à l'époque pour donner plus d'authenticité aux scenes qui se passe aux abords du festival. Bien que tournée à notre époque on s'y croirait vraiment tant la reconstitution est fidèle à l'époque.



C'est un film a la fois plein d'humour mais aussi de mélancolie que réalise Ang Lee. Beaucoup de situations cocasses avec cette famille un peu déjanté surpassé par des événements qu'ils ne contrôlent pas. Elliot , incarné par l'acteur de stand up Demetri Martin (The Rocker) n'est vraiment pas aidé par ses parents cupides prêt a tout pour la moindre petite économie. D'autres personnages apporte chacun sa touche d'émotion dans le film comme ce vétéran du Vietnam joué par Emile Hirsch (Into The Wild) ou bien le personnage du travesti incarné par Liev Schreiber (Wolverine, Scream). Un casting attachant qui aide a plonger dans cette histoire.

Le film est porté par une bande originale constitué des plus grands groupes de cette période qui nous plonge immédiatement dans l'atmosphère. Mention spéciale au trip sous acide porté par la musique de Love, plus belle scène du film. Ang Lee a aussi fait appel au compositeur Danny Elfman pour apporter sa touche a la bande originale avec des compositions originales. (Écoutez la BO ici).

Ang Lee a réussi un très bel hommage au festival de Woodstock en filmant ses coulisses. Le film devrait séduire tous les amateurs de rock psyché et de la musique des sixties. Dommage cependant qu'on ne s'approche jamais de la scène durant les concerts. C'est en cela que le film mériterait de se greffer au documentaire de Michael Wadleigh. Peut-être pour son édition DVD ?


MON AVIS : 3/5

Commenter cet article
M

un belle critique à la hauteur du film... moi j'ai adoré!! bisous


Répondre

Articles récents