Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : LITTLE MISS SUNSHINE de Jonathan Dayton et Valerie Faris

Publié par Xavier Baudel sur 12 Septembre 2006, 20:26pm

Catégories : #Critiques Ciné

 

FICHE TECHNIQUE :

  • REALISATEURS : Jonathan Dayton & Valerie Faris
  • AVEC : Steve Carell, Toni Colette & Greg Kinnear
  • GENRE : Comédie Dramatique
  • DUREE : 1h40
  • DATE DE SORTIE : 06 septembre 2006

 

SYNOPSIS : Olive rêve de devenir Little Miss Sunshine, lorsqu'elle reçoit une invitation à concourir c'est toute la famille qui embarque dans le minibus pour silloner les routes jusqu'en Californie. Mais le périple est parsemé d'embuches pour accéder au concours.

CRITIQUE : Couronné dans de nombreux prestigieux festival à travers le Monde dont celui de Sundance et tout fraichement gagnant du Grand Prix du Festival de Deauville arrive sur nos écrans Little Miss Sunshine, le premier film du duo Jonathan Dayton & Valerie Faris. Le couple de réalisateurs s'étaient fait connaitré jusque là par leurs clips pour Red Hot Chili Peppers; REM ou The Smashing Pumpkins.

Le scénario de Little Miss Sunshine, écrit par Michael Arndt reprend une bonne majorité des clichés du film indépendant américain en dépeignant une famille américaine moyenne dont la vie n'est pas toute rose. Le scénariste dépeint une galerie de personnage tous excellents de drôleries et d'émotions et arrive malgrés le manque d'originalité à enchanter les  spectateurs par l'accumulation d'événements incroyables.

Il a fallu cinq ans pour le duo de réalisateurs pour monter leur film tourné avec un budget de seulement huit millions de dollars. un Budget ridicule qui ne se ressent à aucun moment dans ce film bourré d'excellentes idées.

Le casting du film est composé d'acteurs plus ou moins connu avec Toni Colette (Sixième Sens), Gregg Kinnear  et Steve Carrel, la révélation comique de 40 Ans Toujours Puceau. La jeune Abigail Breslin illumine le film dans le rôle de la jeune héroïne Olive. Ils sont accompagnés par des d'autres excellents acteurs dans un casting sans faute plein de personnages extremment fort. A signaler aussi la participation Bryan Cranston, l'excellent père de famille de la série télé Malcolm, dont les talents sont sous exploités.

Il faut cependant ne pas avoir le moral dans les chaussettes pour aller voir cette comédie dramatique, capable comme aucune autre de passer du rires aux larmes en l'espace de quelques secondes. L'histoire est extremment touchante à partir du moment où l'on s'attache aux personnages qui composent cette famille. impossible de rester insensibles aux déboires des Hoover et à leur petits bonheurs.

Un petit film indépendant américain comme on les aime qui devrait enchanter tous les amateurs du genre. Embarquez les mouchoirs et aller vous régaler devant ce film bien sympathique.

NOTE : 3/5

Commenter cet article
S
Je sais que tu t'en fiches, mais ma mère a adoré !
Répondre
X
Je te conseille d'aller le voir aussi. J'ai mis que 3/5 car j'etait un peu démoralisé par la fin des vacances mais il mérite vraiment d'être vu.

Articles récents