Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : LE DERNIER ROI D'ECOSSE de Kevin MacDonald

Publié par Xav-B sur 18 Février 2007, 20:36pm

Catégories : #Critiques Ciné

img413/7892/18737349jd2.jpg

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Last King Of Scotland
  • REALISATEUR : Kevin MacDonald
  • AVEC : Forest Whitaker, James McAvoy, Gillian Anderson
  • GENRE : Biopic
  • DUREE : 2h05
  • SITE OFFICIEL : http://www.ledernierroidecosse-lefilm.com/
  • DATE DE SORTIE : 14 Février 2007

INTERDIT AU MOINS DE 12 ANS

 

SYNOPSIS : Fraichement diplomé, le jeune docteur Nicholas Guarrigan décide de s'embarquer pour l'Ouganda afin de ses'affranchir de son père. Le pays vient alors de subir un coup d'etat, le nouveau chef d'etat Idi Amin Dada séduit le medecin par ses promesses pour relever le pays. Les deux hommes auront l'occasio nde se rencontrer losrque Nicholas est appelé d'urgence pour soigner le chef d'etat victime d'un accident de la route. Leur passion pour l'Ecosse va réunir les deux hommes et Nicholas se voit proposer le poste de medecin particulier du president.

img475/1639/18711887kq0.jpg

CRITIQUE : Un peu comme le Molière de Laurent Tirard, Le Dernier Roi d'Ecosse part d'une histoire vraie et y insuffle une part de fiction en racontant la relation qu'aurait eu le véritable Amin Dada avec un medecin fictif qui lui aurait servi de conseiller. Une histoire basé sur le livre multi récompensé de Giles Foden qui cherche  à explorer les multiples facettes d'un homme devenu chef d'etat dans l'allegresse et qui finit par etre surnommé le Boucher de l'Afrique aprés huit ans de sévices.

Aprés s'etre frotté au documentaire avec Un jour en Septembre, film sur la prise d'otage des jeux olympiques de 1972 qui a inspiré le Munich de Spielberg, Le réalisateur Kevin MacDonald revient pour son troisième film à un sorte de mélange des genre avec une biopic basé sur des faits réels et coupé par des éléments totalement fictionnel. Un long métrage qui mélange également les genre passant de la comédie au drame en passant par le triller.

On suit chronologiquement la montée au pouvoir d'Amin Dada, d'abord Général simple proche de son peuple, drôle et charismatique. L'homme va au fur et a mesure devenir parano, craignant tellement pour sa vie qu'il n'hésitera jamais à tuer tous ses opposants devenant l'un des plus cruel dictateur d'Afrique responsable de la mort de plus de 300 000 personnes. On reçoit la méme claque que le jeune médecin Nicholas Guarrigan lorsqu'on découvre que l'homme que l'on a tant apprécié et qui nous a ait tant rire dans la premiere partie du film et en fait un affreux criminel de guerre transformant la seconde partie du film en thriller eéouffant et malsain expliquant l'interdiction aux moins de 12 ans par des scènes  à la frontière du gore.

img512/4029/18711889up9.jpg

Fait assez rare, le film a été tourné réellement sur les lieux historique en Ouganda. un choix risqué pour le réalisateur et son équipe mais payant au final pour nous permettre de découvrir réellement la région. Le tout baigne dans une photo un peu crade signée par Anthony Dod Mantle, fidèle collaborateur de Danny Boyle, Lars Von Triers & Thomas Vinterberg, donnant une légére patine au long métrage . Excellente bande originale également composé de morceaux modernes issu d'Afrique entre jazz et musique traditionnel.

Forest Whitaker n'a pas volé le Golden globe qui vient de récompenser son travail dans le rôle d'Amin Dada. Il délivre une prestation epoustouflante qui laisse facilement envisager une pluie de récompenses. Tout d'abord vraiment drôle dans les premiers temps de sa relation avec le jeune medecin, il devient par moment vraiment terrifiant lors des colères monstrueuses du dictateur. Il faut également saluer la prestation de James Mc Avoy, vu dans Le Monde de Narnia, dans le rôle du docteur. On pense parfois au début de la carrière de Ewan McGregor avec lequel il partage des origines écossaises flagrantes. Les fans de l'agent Scully n'en auront par contre pas vraiment pour leur argent puisque Gillian Anderson ne fait qu'une trop courte apparition. L'actrice semble amaigrie et plus bronzée qu'a l'habituel et en est beaucoup plus belle que dans X-Files. Dommage que son rôle ne soit que celui de l'exposition d'un des points de caractére de notre héros.

Pas un seul temps mort à déplorer dans le film, on est porté par cette histoire du début à la fin. Réussir à nous faire rire avec l'un des plus terrifiants dictateur de tous les temps est un challenge que le réalisateur Kevin MacDonald et son équipe ont réussi a relever haut la main. La prestation de Forest Whitaker rend le visionnage de ce film totalement indispensable.

img251/8092/18711903vz9.jpg

MON AVIS : 4/5

Commenter cet article

Shinobipark 24/03/2007 17:00

Vu. Et pour ta critique : lu et approuvée ! Biz.

Articles récents