Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : LETTRES D'IWO JIMA de Clint Eastwood

Publié par Xav-B sur 25 Février 2007, 21:02pm

Catégories : #Critiques Ciné

 img520/7766/18721539xu4.jpg

FICHE TECHNIQUE :

 

SYNOPSIS : En 1945, le General Kuribayashi est envoyé sur la petite d'ile d'Iwo Jima afin d'en organiser la défense. La perte de cette ile pourrait avoir de graves conséquences dans la protection de l'archipel car les américains pourraient s'en servir pour faire décoller leurs bombardiers. Cette bataille sera l'une des plus  sanglantes de la seconde guerre mondiale.

img150/1919/18720103bu2.jpg

CRITIQUE : 4 mois après Mémoire De Nos Pères, Clint Eastwood est de retour avec la seconde partie de son dyptique sur la bataille d' Iwo Jima. Aprés nous avoir montré le coté américain dans le premier film, il passe du coté des enemis en entrant dans l'intimité des soldats japonais et la préparation à la bataille coté nippon.

Comme son predecesseur, le scénario est tiré du livre Picture Letters From Commander In Chief, un reccueil des lettres du véritables général  Kuribayashi arrangé par Paul Haggis, le scénariste de Million Dollar Baby. Clint Eastwood imagine la vie au quotidien de ces soldats et leurs chefs à partir de lettre retrouvées sur le champ de bataille car jamais envoyé aux familles à cause de la censure de l'Etat Major. Malgrés son cachet japonais, le film n'évite pas les clichés et insiste un peu trop sur les notions de refus de la lacheté et leur volonté de choisir leur mort plutot que de se laisser vaincer qu'on aurait tendance à toujours vouloir donner aux japonnais.

Pour ce second volet, Clint Eastwood semble avoir corrigé le défaut majeur du premier film à savoir le montage. Ici point d'aller/retour entre passé et présent, Juste les faits accompagnés de courts flashback. L'histoire en sort grandi et on accroche déja plus aux personnages. Cependant le film souffre toujours d'un problème de rythme qui a tendance à rendre l'ensemble plutot ennuyant.

img501/4184/18686040gx5.jpg

Le casting du film est composé en majorité d'acteurs japonais inconnus en dehors de l'archipel. Le film trourne autour de plusieurs soldats dont surtout l'ex boulanger Saigo, Un champion équestre  charismatique et un general au grand coeur joué par Ken Watanabe, le seul acteur connu de la distribution. C'est lui le personnage principal de cette histoire, un personnage vraiment touchant grand humaniste à l'écoute de ses troupes.

Ce nouveau volet est marqué par une photo dans des tons grisatres pas loin du noir & blanc. Ces images sont  très belle et colle parfaitement à la mélancolie de la majorité des scènes. Par contre lors des scènes de combat ce parti pris visuel rend encore plus confus la bataille. La caméra remue trop et les couleurs pas assez marquées ne permettent pas vraiment de faire la difference entre soldats japonais et américains.

L'ensemble est tout de fois plus réussi que Mèmoires De Nos Pères, on retiendra plusieurs scènes fortes comme celle des suicides à la grenade et la bonne idée de Clint Eastwood de tourner son film en Japonais. On est cependant  loin du chef d'oeuvre annoncé a grand renfort de superlatifs sur l'affiche. Plus proche du drame que du véritable film de guerre, le film est à reserver à un public averti qui recherchera avant tout la reflexion plus que le divertissement à grand spectacle.

img501/5623/18720102pv7.jpg

MON AVIS : 2/5

Commenter cet article

Articles récents