Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : 50/50 de Jonathan Levine

Publié par Xav-B sur 21 Novembre 2011, 20:30pm

Catégories : #Critiques Ciné

critiquecin-.jpg

 

http://img217.imageshack.us/img217/7653/5050movieposter16x9.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 - REALISATEUR : Jonathan Levine

 - AVEC : Joseph Gordon-Levitt, Seth Rogen & Anna Kendrick

 - GENRE : Comédie Dramatique

 - DUREE : 1h40

 - SITE OFFICIELhttp://www.50-50themovie.com

 - DATE DE SORTIE : 16 novembre 2011

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Une simple douleur dans le dos d'Adam se révèle être une tumeur sur la colonne vertébrale. Un cancer rare dont il a seulement une chance sur deux de guérir. Rapidement sa vie va basculer avec le début du traitement. Certains amis et proches vont rester, d'autres n'auront pas ce courage. Adam va découvrir qu'il n'est pas le seul à souffrir de sa maladie  et que chacun a sa façon de lutter contre ce mal.

 

http://img51.imageshack.us/img51/6540/20115050001.jpg

 

CRITIQUE : Hasard de la programmation, le film 50/50 n'est pas sans rappeler le carton du moment Intouchables. La version américaine d'une histoire en certain point similaire : un malade grave et un ami pour se changer les esprits. La comparaison s'arrête là car autant le film de Nakache & Toledano jouait à fond la carte de l'humour, celui de Jonathan Levine se veut plus grave même si on y rigole aussi de temps en temps.

L'histoire de 50/50 s'inspire du combat du scénariste/producteur Will Reiser qui fût lui même frappé d'un cancer. C'est poussé par ses amis Seth Rogen et Evan Goldberg, les créateurs/producteurs de Supergrave qu'il a écrit cette histoire particulièrement touchante. Emu par cette histoire, le réalisateur Jonathan Levine, qui s'était fait remarquer avec son précédent film Wackness, a tout fait pour décrocher la réalisation de ce long métrage. Une équipe qui s'est parfaitement bien trouvé.

Initialement confié à James McAvoy, le rôle d'Adam a finalement été donné à Joseph Gordon Levitt. Pour le grand public, l'acteur a été révélé tout récemment dans Inception mais les amateurs de cinéma indépendant avaient déjà pu remarquer tout son talent dans des films tels que Mysterious Skin de Gregg Araki ou (500) Jours Ensemble de Marc Webb. Pas besoin d'en dire plus pour vous convaincre qu'il est un excellent acteur immédiatement attachant. Son meilleur ami est joué par Seth Rogen, le héros de Green Hornet. L'acteur avait déjà joué tout récemment dans Funny People de Judd Apatow dans lequel il se liait aussi d'amitié avec un cancéreux incarné par Adam Sandler. Ici il joue le copain bien lourd mais aussi tellement attachant que leur duo fonctionne à la perfection.

 

http://img819.imageshack.us/img819/666/20115050011.jpg

 

Contrairement à l'accroche du journaliste de Rolling Stone, 50/50 est loin d'être un film hilarant. Il vaut mieux être prévenu, c'est un film extrêmement dur et très réaliste dans la façon de traiter le sujet. On plonge réellement avec Adam au fond de la maladie. le film devient de plus en plus noir au fur et a mesure que la lutte contre la maladie s'accentue au point de vraiment mettre à l'aise. Heureusement les quelques pointes d'humour sont comme des bouffées d'air frais dans cette atmosphère oppressante. Des gags disséminés ici et là comme on peut en avoir même dans les moments les plus durs dans la réalité.

Les second rôles du film sont tout aussi excellents que les deux rôles principaux du film. Tout d'abord les filles avec Dallas Bryce Howard qui aprés La Couleur Des Sentiments joue encore le rôle d'une enfoirée : la copine d'Adam qui ne supporte pas l'épreuve. On voudrait la detester mais elle est tellement craquante que c'est impossible. Craquante aussi l'est Anna Kendricks, l'actrice de In The Air, joue une psychologue touchante par son inexperience. Enfin Angelica Huston (la Morticia des films La Famille Addams) joue la mère possessive du héros qui doit aussi soutenir son mari atteint d'Alzheimer et dont personne ne se soucie. Des rôles plein d'émotions parfaitement interprétés.

Film vraiment pas évident, 50/50 est pourtant un long métrage incontournable. Une très belle histoire dure et émouvante mais aussi une formidable démonstration d'amitié. Démoralisant par moment, c'est tout de même une trés belle leçon d'amour et d'amitié qui mérite vraiment d'etre vue. Dommage que le film soit aussi mal distribué !

 

http://img443.imageshack.us/img443/5045/annakendrickandjosephgo.jpg

 

MON AVIS : 4/5

 

Commenter cet article

Articles récents