Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : ALICE AU PAYS DES MERVEILLES de Tim Burton

Publié par Xav-B sur 24 Mars 2010, 20:30pm

Catégories : #Critiques Ciné

critiquecin-.jpg

http://img100.imageshack.us/img100/674/2010aliceinwonderland00.jpg

FICHE TECHNIQUE :
 - TITRE ORIGINAL : Alice In Wonderland
 - AVEC : Mia Wasikowska, Johnny Depp, Helena Bonham Carter & Anne Hathaway
 - REALISATEUR : Tim Burton
 - GENRE : Fantastique
 - DUREE : 1h49
 - SITE OFFICIEL : http://adisney.go.com/disneypictures/aliceinwonderland/
 - DATE DE SORTIE : 24 Mars 2010


BANDE ANNONCE
:



SYNOPSIS : Agée maintenant de 19 ans, la jeune Alice ne se souvient plus de sa première visite au Pays des Merveilles. Tout cela lui semble n'être qu'un rêve lointain mais alors qu'elle fuit son fiancée qui vient de la demander en mariage elle tombe à nouveau dans le terrier du Lapin Blanc direction le Pays Des Merveilles. Arrivée sur place, elle découvre un monde désolé qu'elle semble être la seule a pouvoir le sauver.

http://img692.imageshack.us/img692/674/2010aliceinwonderland00.jpg

CRITIQUE : Après s'être frotté au film d'horreur avec l'adaptation de la comédie musicale Sweeney Todd, le réalisateur Tim Burton revient avec un nouveau film pour enfants dans la droite lignée de Charlie & La Chocolaterie. Une suite d'Alice au Pays des Merveilles qui se prête merveilleusement bien à l'univers fantastique et onirique du Maître.

Alice Au Pays Des Merveilles permet au réalisateur de renouer avec les Studios Disney dans lesquels il a commencé en tant qu'animateur, notamment sur Rox & Rouky. Fort d'une formidable filmographie emplie de chefs-d'oeuvres, il impose désormais sa vision à ceux qui avaient déjà réalisé une adaptation de l'oeuvre de Lewis Carrol en dessin animé devenu depuis un classique. Plutôt que reprendre cette même histoire, le réalisateur a opté pour une suite qui reprendrait tous les personnages de l'original et les scènes les plus marquantes pour nous narrer une nouvelle histoire. Il évite ainsi la comparaison et donc forcement les déceptions.

http://img704.imageshack.us/img704/9958/19244368.jpg

Car pour être déçu par cette suite il ne faut vraiment pas etre fan du réalisateur. On retrouve à tout moment tout ce qui a fait le succès du réalisateur : des images magnifiques, une histoire onirique remplie de rebondissements et beaucoup d'humour.  Visuellement Alice Au Pays Des Merveilles est certainement le plus beau film de Tim Burton. Les décors le choix de l'éclairage, les effets spéciaux sont particulièrement soignés et soufrent d'aucun défauts. Les personnages en image de synthèse sont superbes, le Cheshire Cat est particulièrement craquant et curieusement bien moins glauque que celui de Disney. Dès les premières secondes on retrouve la bande originale de Danny Elfman, le compositeur fétiche du réalisateur, dont le style reconnaissable immédiatement colle parfaitement à l'univers d'Alice. C'est parti pour un formidable voyage.

Pour faire vivre cet univers, Tim Burton a rappelé une grande partie de ses acteurs préférés. Johnny Depp incarne le Chapelier fou. Pour sa septième collaboration avec le réalisateur il se métamorphose totalement une nouvelle fois pour notre plus grand plaisir. Il est tout bonnement formidable dans le rôle tout comme Helena Bonham Carter qui en est déjà à sa sixième collaboration avec le réalisateur qui lui sert accessoirement de mari. Elle incarne ici la terrible Reine Rouge aux colères homériques bien souvent très drôles comme son énorme tête. On retrouve aussi un grand nombre d'acteurs qui ont déjà tourné avec Tim Burton comme Christopher Lee et Alan Rickman qui  pretent leurs voix a des personnages en image de synthèse.

http://img202.imageshack.us/img202/6971/2010aliceinwonderland01.jpg

Le rôle d'Alice a été confié à une jeune actrice inconnue Mia Wasikowska. La jeune australienne tenait un tout petit role dans Les Insurgés avec Daniel Craig. Pour  son premier film en tete d'affiche elle fait un travail épatant. Son physique colle parfaitement à l'univers de Tim Burton comme Winona Ryder à l'époque de BeetleJuice. Elle tient a merveille son rôle en reprenant le caractère sure d'elle et courageuse du roman de Lewis Carrol. Autre petite nouvelle dans l'univers de Tim Burton, Anne Hathaway incarne la Reine Blanche, créature éthérée qui rappelle l'extra terrestre de Mars Attacks incarnée par Lisa Marie.

Du film de Tim Burton, on ne pourra reprocher que l'utilisation de la 3D. Si cela apporte une profondeur de champs  bienvenue dans certains plans et des projections d'objets vers les spectateurs plutôt rigolotes, on ne peut que reprocher l'effet de muraille que provoque les lunettes. Une barrière en plastique qui empêche d'entrer réellement dans le film et atténue le magnifique travail fait sur les couleurs du film. A quand la fin de cette technologie qui n'est toujours pas au point ? surtout que le film n'avait pas été conçu à l'origine pour la 3D.

Avec Alice Au Pays Des Merveilles, Tim Burton signe un nouveau chef d'oeuvre qui plaira aussi bien aux petits comme aux grands. Il faudrait vraiment ne pas aimer rêver pour ne pas plonger à nouveau dans l'univers créé par Lewis Carrol. Le film battant actuellement tous les records aux Etats Unis, on espère une suite ou pourquoi pas une prequelle surtout lorsqu'on voit le sublime flash-back de la jeune Alice au Pays Des Merveilles. S'il vous plaît Monsieur Burton, on en veut encore !!!

http://img692.imageshack.us/img692/6971/2010aliceinwonderland01.jpg

 

MON AVIS : 5/5


Commenter cet article

Kolia 07/04/2010 22:57



Je vais faire court : FILM DE MERDE.



chrys jones 20/03/2010 10:47


ah super critique!!! et avec la musique qui nous plonge encore plus dans l'univers!!! bravo!!!


Articles récents