Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné Avant Première : AU BONHEUR DES OGRES de Nicolas Bary

Publié par Xav-B sur 26 Septembre 2013, 19:30pm

Catégories : #Critiques Ciné

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1380069245.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 - REALISATEUR : Nicolas Bary

 - AVEC : Raphaël Personnaz, Bérénice Béjo & Mélanie Bernier

 - GENRE : Comédie

 - DUREE : 1h32

 - SITE OFFICIELhttp://www.pathefilms.com/film/aubonheurdesogres

 - DATE DE SORTIE : 16 Octobre 2013

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Benjamin Malaussène est bouc émmissaire dans un grand magasin parisien. Un  travail qui consiste à endosser la responsabilité de tous les problèmes remontés par les clients. Si son travail semble fonctionner à merveille auprès des clients, des bombes qui explosent bien souvent tout proche de lui font douter la police de l'honneteté de son métier. Ayant déjà fort à faire pour élever ses nombreux frères et soeurs, le jeune homme va tout faire pour laver son honneur en trouvant le coupable de ces attentats.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1380239643.jpg

 

CRITIQUE : Roman culte signé Daniel Pennac, Au Bonheur Des Ogres a été trés souvent convoité pour être adapter au cinéma sans que l'auteur ne soit jamais convaincu par les propositions. Ce n'est finalement que vingt huit ans plus tard que Daniel Pennac a fini par céder, séduit par la proposition de Nicolas Barry de ne pas rester totalement fidèle à l'histoire.

L'univers de Au Bonheur Des Ogres n'est pas sans ressembler à ceux imaginés par Boris Vian : des personnages et des décors haut en couleurs, des situations absurdes nous ne sommes pas loin de L'Ecume Des Jours. On aurait bien imaginé des réalisateurs comme Michel Gondry ou Jean Pierre Jeunet s'emparer de cette oeuvre pour la porter sur le grand écran. Peut être se sont ils manifestés un jour pour le faire mais sans succès. On pourrait d'ailleurs pensé que Nicolas Barry s'est inspiré en partie de ces deux réalisateurs pour imaginer cet univers tant certains élèments rappellent beaucoup leurs oeuvres.

Pourtant adoubé par l'auteur, les changements apportés par Nicolas Barry à l'histoire originale sont vraiment le gros point noir du film. Si toute la partie la plus fidèle du grand magasin, des plaintes des clients  ainsi que toute les relations entre la tribu Malaussène  sont certainement les passages les plus droles du film, toute l'intrigue policière entièrement remaniée gache vraiment l'ensemble. Le réalisateur / scénariste a en effet beaucoup simplifié cette intrigue la rendante particulièrement inintérressante et l'a tellement accélléré qu'elle semble vraiment baclée. Au final nous avons un  bel univers, des personnages sympathiques mais pas véritablement d'histoire !

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1380240150.jpg

 

L'ensemble des acteurs font vraiment leur maximum pour rendre le film captivant. Le rôle principal Benjamin Malaussène a été confié à Raphaël Personnaz qui a donné au personnage un petit coté Charlot plein d'attention et maladroit vraiment bien vu. Bérénice Béjo est Tante Julia, Journaliste et nouvelle petite amie qui souffre elle des changements du scènario. Les enfants Malaussène sont interprétés par de jeunes débutants à l'exception de Mélanie Bernier vue dans Les Gamins et dont le rôle de Louna a fusionné avec sa soeur Clara supprimée du long métrage. Quand à Guillaume de Tonquédec il joue ici le rôle du directeur du grand magasin, un rôle bien éloigné de son personnage tout gentil dans Le Prènom.

L'intrigue du film se déroulant principalement dans un grand magasin, le réalisateur Nicolas Barry a eu l'opportunité de pouvoir réinvestir La Samaritaine fermée depuis plus de huit ans comme lieu de tournage principal. C'est avec grand plaisir qu'on retrouve l'atmosphère et une partie des décors qui faisait le charme de cet endroit même si les rayonnages ont étés reconstitués sur fond vert ou en studio. Il faut une nouvelle fois saluer le travail de Buf, les rois de l'image de synthèse Made In France pour tout l'atmosphere visuelle du long métrage et le travail sur les effets spéciaux. C'est vraiment très beau.

Cette adaptation de Au Bonheur Des Ogres s'annonçait vraiment délirante et très réussie graphiquement, malheureusement l'intrigue remaniée finira par perdre la majorité des spectateurs qui se serait volontier concentré sur l'intrigue amoureuse d'un grand frère au boulot de merde qui doit en plus gèrer ses nombreux frères et soeurs. Si l'adaptation des autres tomes de la saga de Daniel Pennac dépendra certainement du succès de Au Bonheur Des Ogres, on espere que l'équipe du film saura corriger les défauts de ce premier épisode.

 

 http://www.images-host.fr/view.php?img=1380241486.jpg

 

MON AVIS : 2/5

 

A LIRE AUSSI :

 - la critique de L'ECUME DES JOURShttp://xav-b.over-blog.com/article-117154382.html

 - la critique de MICMACS A TIRE LARIGOT http://xav-b.over-blog.com/article-38908398.html

 - la critique de THE ARTIST avec Bérénice Béjohttp://xav-b.over-blog.com/article-85317654.html

 - la criitque de LES GAMINS avec Mélanie Bernierhttp://xav-b.over-blog.com/article-117324484.html

 - la critique de LE PRENOM avec Guillaume de Tonquédechttp://xav-b.over-blog.com/article-104133609.html

 

Commenter cet article

Articles récents