Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : BAD GRANDPA de Jeff Tremaine

Publié par Xav-B sur 11 Décembre 2013, 21:30pm

Catégories : #Critiques Ciné

critiquecin-.jpg

 

http://img12.imageshack.us/img12/2018/5ued.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 - TITRE ORIGINAL : Jackass Presents : Bad Grandpa

 - REALISATEUR : Jeff Tremaine

 - AVEC : Johnny Knoxville, Jackson Nicoll & Greg Harris

 - SCENARISTE : Spike Jonze, Johnny Knoxville & Jeff Tremaine

 - GENRE : Comédie

 - DUREE : 1h32

 - SITE OFFICIELhttp://www.jackassmovie.com/

 - DATE DE SORTIE : 11 décembre 2013

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Alors qu'il pensait être libre après le décés de sa femme, Irving Zisman apprend que sa fille doit retourner en prison et se retrouve contraint de conduire son petit fils auprès de son père. En route, le vieil homme et le petit garçon vont faire les 400 coups.

 

http://fr.web.img4.acsta.net/pictures/210/491/21049153_20131014103711261.jpg

 

CRITIQUE : Depuis leur premier film, on a pu voir que la bande des Jackass aimait se déguiser en vieux et tout particulièrement leur chef Johnny Knoxville qui n'a jamais raté une occasion de le refaire dans leur série sur MTV et les deux autres films. Il récidive une nouvelle fois avec Bad Grandpa qui pour la première fois scénarise leurs âneries habituelles à la manière de Borat.

Si pour une fois Johnny Knoxville délaisse ses camarades de Jackass, Bad Grandpa reste quand même dans la licence comme une sorte de spin off. C'est d'ailleurs toujours Jeff Tremaine qui réalise ce nouveau film comme les précédents films de la bande. Le réalisateur Spike Jonze est lui aussi venu prêter à nouveau un coup de main au scénario de cet improbable road movie ainsi qu'à la production. Les fans de la franchise ne seront donc pas vraiment dépaysés car visuellement on retrouve le même type de réalisation plus proche de l'émission TV que du long métrage.

Autour de l'histoire qui réunit un grand père et son petit fils dans un road Movie, Johnny Knoxville a imaginé de nouveaux délires destinés à piéger des passants qui ne se doutent pas qu'ils font parti d'un long métrage. Une recette de caméras cachés qui a déjà fait le succès de Borat et Bruno de Sacha Baron Cohen. Si le résultat est bien souvent très drôle, il y a quand même toujours un doute sur la complicité de ses passants tellement certaines situations paraissent vraiment énormes.

 

http://img12.imageshack.us/img12/3650/9aa1.jpg

 

Débarrassé des éléments les plus perturbarteurs des Jackass (pour ne pas nommer l'incontrôlable Steve O) Bad GrandPa peut être considéré comme un film plus grand public que les précédents films de la bande. Nous ne sommes pas cependant tout à fait au niveau du vrai film familial car si le film est moins crade, les gags restent tout de même bien souvent en dessous de la ceinture. Sexe et scatologie reste les ingrédients principaux des éclats de rire suscité par le long métrage.

Si Johnny Knoxville enchaîne les apparitions dans des longs métrages, ceux ci arrivent rarement jusqu'à chez nous. Pourtant on ne trouvera absolument rien à reprocher à son interprétation sans failles et souvent à mourir de rire du papi lubrique héros de ce long métrage. Ils ont aussi particulièrement bien choisi le petit garçon qui l'accompagne, véritable petit diable bien parti pour filer un mauvais coton avec de telles fréquentations et va même presque jusqu'a voler la vedette à Johnny Knoxville grâce à une scène de mini-miss hilarante.

Initialement prévu pour sortir directement en DVD en France, le succès dans les salles américaines et allemandes ont finalement convaincu la Paramount de sortir Bad Grandpa au cinéma chez nous aussi. Ne passez donc pas à coté de cette occasion d'aller vous marrer un bon coup et profiter du film dans les meilleures conditions.

 

http://img69.imageshack.us/img69/9637/qro6.jpg

 

MON AVIS : 4/5

 

A LIRE AUSSI :

 - la critique de JACKASS 2http://xav-b.over-blog.com/article-6096333.html

 - la critique de BORAThttp://xav-b.over-blog.com/article-4596823.html

 - la critique de My Movie Projecthttp://xav-b.over-blog.com/article-118625125.html

 

 

Commenter cet article

LOUANCHI 12/12/2013 10:38



HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
seul aujourd'hui se décide à parler.


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

Articles récents