Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : DETACHMENT de Tony Kaye

Publié par Xav-B sur 1 Février 2012, 10:30am

Catégories : #Critiques Ciné

critiquecin-.jpg

http://img706.imageshack.us/img706/5945/n3691327635391546.jpg

 

http://img37.imageshack.us/img37/7972/detachmentver3xlg.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 - REALISATEUR : Tony Kaye

 - AVEC : Adrien Brody, Marcia Gay Harden & Christina Hendricks

 - GENRE : Drame

 - DUREE : 1h37

 - SITE OFFICIELhttp://www.detachment-film.com/

 - DATE DE SORTIE : 1er Fevrier 2012

 

 

BANDE ANNONCE :

 

 

 

SYNOPSIS : Professeur remplaçant, Henry Barthes fait preuve d'un grand professionnalisme dans sa capacité de supporter ses élèves avec le détachement nécessaire pour ne rien prendre personnellement et laisser les problèmes de coté le soir venu. Une série d'événement difficile va cependant faire craquer la carapace qu'il s'était forgée.

 

http://img703.imageshack.us/img703/341/19964486.jpg

 

CRITIQUE : Des films sur la difficulté d'enseigner, il y en a déjà eu des dizaines toujours a peu prés similaires mais lorsque que Tony Kaye, le réalisateur d'American History X s'intéresse au sujet, on ne peut que lui trouver nous aussi un certain intérêt. Le metteur en scène saura t'il apporte du sang neuf à ce genre vu et revu ?

C'est une histoire vraiment dramatique que Tony Kaye a choisi de mettre en scène entre fiction et réalité. Le film commence en effet par une série d'interviews rapprochant le film du documentaire au point que nous ne savons pas tout de suite a quel genre de long métrage nous avons affaire. Les acteurs s'adressent parfois directement à la caméra pour exprimer leurs doutes, laissant les spectateurs dans l'interrogation. Est ce un film ou un Docu Fiction ?Les choses se clarifieront petit à petit alors que ce développe l'histoire de ce professeur remplaçant tout en laissant toujours un doute sur la vraie nature de ce film.

Le gros soucis de Detachment c'est qu'il en fait vraiment trop. Le film de Tony Kaye s'enfonce vraiment dans un pathos cherchant a tout prix a provoquer les émotions. C'est tellement gros que cela peine à marcher et que l'on saura à peine ému par les drames qui se déroulent devant nous. Tout d'abord sur de lui et totalement capable du détachement nécessaire envers ses élèves Henry Barthes va petit à petit dévoiler les failles de son caractère alors que son grand père est mourant à l'hôpital, que ses collègues semblent en difficultés, qu'une eleve tente de lui faire comprendre sa souffrance et qu'il vient d'héberger une jeune fille qui se prostituait.

 

http://img526.imageshack.us/img526/1113/19964492.jpg

 

Ce professeur au bord de l'explosion est interprété par Adrien Brody. Le comédien que l'on a vu récemment dans le dernier Predators prouve qu'il peut tout jouer et retrouve un rôle riche en émotion proche de celui qu'il tenait dans Le Pianiste. C'est plutot dans ce genre de rôle qu'on l'attend et il ne déçoit vraiment pas. Ca se bouscule pour jouer dans le long métrage de Tony Kaye et le corps enseignant du film est composé d'acteurs pour la plupart connu sans etre de véritables stars et comporte principalement des acteurs de séries TV comme William L. Pettersen, Lucy Liu et Christina Hendricks.

Aussi responsable de la photo de son long métrage, le réalisateur Tony Kaye s'est amusé avec les focales et les effets de caméra pour souligner la gravité de certaines scènes. Un travail d'orfèvre qui est certainement la plus grande réussite du film. On reconnaît bien ici la pate d'un ancien réalisateur de publicité et de clips vidéo dans le genre. Une réalisation vraiment originale qui permet au film de se démarquer des autres films de bahuts.

On aura franchement du mal a conseiller d'aller voir Detachment a ses amis tant le film de Tony Kaye est déprimant. Apportant une véritable réflexion sur le sujet de l'éducation, il risque cependant de démotiver ceux qui se dirigeaient vers la carrière de professeur. Il vaut mieux franchement avoir le moral pour encaisser ce long métrage dramatique qui ne suscitera pourtant aucune larme tant sa tentative est grossière. Trop de drame tue le drame.

 

http://img585.imageshack.us/img585/9651/19964502.jpg

 

 

MON AVIS : 1/5

 

Commenter cet article

chrys jones 19/01/2012 23:02


bonne critique comme toujours m^me si je ne suis pas d'accord. ce film ne cherche pas à emouvoir mais à bousculer, a secouer et peut etre a boulverser. on le prend en pleine tronche... après je
ne le verrai pas deux fois c'est sur!! lol !! bisous

Articles récents