Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : LA GUERRE DES BOUTONS de Yann Samuels

Publié par Xav-B sur 16 Septembre 2011, 19:00pm

Catégories : #Critiques Ciné

critiquecin-.jpg

 

http://img836.imageshack.us/img836/8287/19775518.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 - REALISATEUR : Yann Sammuels

 - AVEC : Eric Elmosnino, Alain Chabat & Fred Testot

 - GENRE : Comédie Dramatique

 - DUREE :  1h49

 - SITE OFFICIELhttp://www.la-guerre-des-boutons-lefilm.fr/

 - DATE DE SORTIE : 14 Septembre 2011

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Depuis des générations les enfants de deux villages voisins s'affrontent sans raison particulière. Une guerre au raisonnance particulière alors que la Guerre D'Algérie bat son plein.

 

http://img577.imageshack.us/img577/9519/19796361.jpg

 

CRITIQUE : Qui aurait pu imaginer que derrière La Guerre Des Boutons se cacherait une autre guerre, celle des producteurs. Ce mois de septembre 2011 va en effet  voir arriver non pas un film mais deux films adapté du roman de Louis Pergaud qui vient de tomber dans le domaine public. D'habitude lorsque deux projets cinématographique sont en concurrence sur le meme sujet, il y en a toujours qui fini par jeter l'éponge avant la fin. Ce ne fût pas le cas ici et c'est ainsi qu'arrive sur nos écrans en ce 14 septembre le premier de ces deux films, une semaine avant son concurrent.

Ce premier film est réalisé par Yann Samuels, le metteur en scène de jeu d'enfants et produit par Marc Du Pontavice a qui l'on doit Gainsbourg Vie Héroïque. Cette version transpose le récit de Louis Pergaud en 1960 pendant la Guerre d'Algérie, en dehors de ce décalage temporel, rien ne change vraiment dans la confrontation des enfants des deux villages voisins Longeverne et Velrans. Le producteur aurait bien aimé obtenir les droits de la célèbre adaptation signée Yves Robert mais ses ayants droits se sont opposés a tout rachat certainement a cause du remake americain de 1995 particulierement raté à leur gout. Ainsi si on retrouve les memes personnages et quelques situations identiques, le film de Yann Samuels devra se passer de la réplique culte du Petit Gibus.

Il y a quelque chose d'etrange dans cette version 2011 de La Guerre Des Boutons, là ou le film d'Yves Robert semblait totalement naturel puisque que transposé en 1962 a l'époque exacte du tournage, le film de Yann Samuels parait faux. On a vraiment du mal a croire a cette nouvelle version auquel il manque une patine qui nous plongerait vraiment cinquante ans en arrière. La réalisation de Yann Samuels trés froide et perturbante par cette caméra à l'épaule qui bouge de façon maladroite n'est pas adapté à ce genre de long métrage.

 

http://img155.imageshack.us/img155/1695/19796366.jpg

 

Que dire aussi de ce scénario molasson dans lequel il ne se passe vraiment rien. Jamais les enfants ne parlent de guerre des boutons et il n'y a aucune collecte des precieux boutons. De plus cette guerre manque d'une véritable fin comme si au final, elle n'était pas au coeur de l'intrigue. L'histoire tourne principalement autour de Lebrac et d'une jeune fille sortie de l'imagination du réalisateur. Les autres enfants sont laissés en retrait à l'exception fort heureusement du Petit Gibus toujours aussi attachant. Quand aux adultes ils sont tout simplement detestable par leur froideur.

Yann Samuels n'a peut etre pas misé sur les bons acteurs pour son film. Donner le rôle de l'instituteur à Eric Elmosnino n'etait pas specialement une bonne idée. Excellent dans Gainsbourg, Vie Héroïque, il ne parait pas ici assez sympathique pour etre attachant. Certes les enseignants de l'époque etaient plus stricts mais nous sommes au cinéma et il est important de pouvoir apprécier les personnages. Que dire aussi de Mathilde Seigner tres naturelle en fermiere mais tout a fait insupportable. Heureusement qu'Alain Chabat et Fred Testot sont là pour apporter une dose d'humour bien venu au film. Concernant les enfants on s'amusera seulement de la prestation réussie de Tristan Vichard en Tigibus vraiment mignon et proche de la version d'Yves Robert.

Cette premiere Guerre Des Boutons version 2011 est donc une grosse deception au scénario creux et manquant cruellement d'ambition. On attend désormais la semaine prochaine pour voir si Christophe Barratier aura réussi a faire mieux ou si il vaut mieux revoir encore le film d'Yves Robert.

 

http://img35.imageshack.us/img35/7315/19764876.jpg

 

MON AVIS : 1/5

 

Commenter cet article
C


alors pour une fois je ne suis pas du tout d'accord avec toi!! ^^  bizzz



Répondre

Articles récents