Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : MAX ET LES MAXIMONSTRES de Spike Jonze

Publié par Xav-B sur 5 Janvier 2010, 20:30pm

Catégories : #Critiques Ciné

critiquecin-.jpg

http://img37.imageshack.us/img37/6651/wtwtawp11600x1200.jpg

FICHE TECHNIQUE :
 - TITRE ORIGINAL : Where The Wild Things Are
 - AVEC : Max Records et  les voix de Charlotte Gainsbourg & Forest Withaker
 - REALISATEUR : Spike Jonze
 - GENRE : Fantastique
 - DUREE : 1h42
 - SITE OFFICIEL : http://wwws.warnerbros.fr/wherethewildthingsare
 - DATE DE SORTIE : 16 Décembre 2009


BANDE ANNONCE
:


SYNOPSIS : Après une dispute avec sa mère, Max fait une fugue. Il prend un bateau qui va l'emmener sur une petite ile ou il fera la connaissance d'étranges monstres. Afin de ne pas se faire manger par eux, il va se faire passer pour leur roi.

http://img192.imageshack.us/img192/1020/19079770.jpg

CRITIQUE : Nombreuses ont étés les tentatives d'adaptation du livre pour enfants de Maurice Sendak pour le grand écran, cependant aucun projet n'arriva au bout jusqu'à ce que l'auteur agé desormais de 81 ans propose au réalisateur Spike Jonze d'adapter son oeuvre. Auteur de deux longs métrages assez barré : Dans La Peau de John Malkovich et Adaptation ainsi que de nombreux clips vidéos devenus cultes, le metteur en scène semblait etre le seul dont l'univers pouvait coller au livre. Il en sort un film aussi étrange et dérangeant que le fut le livre à sa sortie.

Max, le héros du film, n'est pas un garçon tout a fait comme les autres. Le divorce de ses parents semblent l'avoir énormément marqué et il joue souvent seul car ses jeux ne semblent amuser que lui. Ces actes pour se faire remarquer le font souvent passer pour un garçon étrange, alors qu'au fond de lui même il ne recherche que l'amour de ses proches. En tant que spectateur on ne peut que prendre pitié de lui, surtout que ces jeux nous rappellent forcement nos propres jeux d'enfants : l'igloo, la cabane dans la chambre avec les draps et tous ses petits bricolages. Mais on ressent bien aussi la fêlure dans son coeur qui le rend immédiatement attachant. Le jeune acteur Max Records est absolument génial dans le rôle.

Spike Jonze a choisi de filmer son film principalement caméra à l'épaule au plus prés de ses acteurs pour une impression de film indépendant bien loin du style habituel des films pour enfants. L'image teinté de grains est tout de fois magnifique et apporte une dimension supplémentaire qui donne une ambiance plus cauchemardesque qu'onirique. Le scénario du film colle parfaitement au livre de Sendak tout en y apportant de nouveaux éléments. La vie de Max avant d'arriver sur l'ile est plus détaillé et les événements avec les monstres sont bien plus développés.

http://img192.imageshack.us/img192/471/2009wherethewildthingsa.jpg

Une grande fidélité a été gardé pour la conception des monstres confiés a la Jim Henson Company (Les Muppets). Forcement on pense un peu  à Labyrinth en voyant ces créatures a plumes et à poil. Toutes ont leur propre caractère qui reflète une facette du caractère de Max. Tous en fait semblent avoir de graves problèmes mentaux plutôt inquiétants : peur de l'abandon, renferment sur soi, violence... rien de bien rassurant. Mélange de marionnettes et d'image de synthèse, ils sont criants de vérités : Parfois drôle et attachant, parfois totalement effrayant ou tout simplement déprimant dans leur malaise, en deux mots  vraiment étranges.

Il y a un vrai conflit entre le studio et le réalisateur pour ce long métrage. Les premiers voulaient tirer de l'oeuvre de Maurice Sendak un film tout public qui aurait pu attirer autant de bambins que le livre a eu de lecteurs. De l'autre le réalisateur a livré sa propre vision du livre. Il avoue lui-même ne pas avoir fait un film pour enfants mais un film sur l'enfance, en y ajoutant une bonne dose de ses propres souvenir de jeunesse. Il en sort une histoire bien plus sombre  que l'originale qu'il a d'ailleurs été obligé de retourné en partie et remonter afin de ne pas trop déranger les plus jeunes spectateurs. Le résultat final n'est cependant toujours pas celui escompté par le studio et le film n'est franchement pas a conseiller aux plus jeunes qui risquent de faire de sacrés cauchemar en sortant de la projection.

Pour son troisième long métrage, Spike Jonze signe une oeuvre bien dérangeante qui n'est finalement pas très éloignée de ces précédentes réalisations. Une véritable curiosité au rythme lent et parfois ennuyeux dont on ressort un peu mal à l'aise et qui nécessite de prendre du recul pour l'apprécier a sa juste mesure. On est bien loin du conte de Noël idéal pour enfants mais les adultes qui aurait encore garder un peu d'enfance en eux se doivent d'aller le découvrir.

http://img85.imageshack.us/img85/2520/19079772.jpg

MON AVIS : 3/5


BONUS : La version animée du livre de Maurice Sendak

Commenter cet article

chrys jones 07/01/2010 22:06


en effet très très belle critique très pertinante et intelligement tourné... pourtant pas un film facile à chroniquer!!! bravo!!! bisous


Articles récents