Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : SAW VI de Kevin Greutert

Publié par Xav-B sur 12 Novembre 2009, 20:30pm

Catégories : #Critiques Ciné





FICHE TECHNIQUE :
 - AVEC : Tobin Bell & Costas Mandylor
 - REALISATEUR : Kevin Greutert
 - GENRE : Thriller / Horreur
 - DUREE : 1h30
 - DATE DE SORTIE : 04 Novembre 2009
 - SITE OFFICIEL : http://www.saw6.fr/


INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS


BANDE ANNONCE :


SYNOPSIS : La veuve de Jigsaw et l'Agent Hoffman suivent à la lettre les dernières volonté du tueur machiavélique. Cette fois ci ce sont les employés d'une compagnie d'assurance maladie qui seront jugé sur leurs actes passés. Ces personnes qui jugent qui doit vivre et qui doit mourrir vont payer a leur tour en etant les nouvelles victimes du jeu de Jigsaw et ses complices.


 
CRITIQUE : Dire qu'on attendait ce sixième épisode avec impatience relève de l'euphémisme. En dehors du suspens insoutenable qu'avait laissé la fin du cinquième film, c'est surtout pour le nombre incalculable de vannes qu'on allait pouvoir faire avec le titre du film (SAW 6 = Saucisse) qui rendait cette attente quasi insoutenable. Préparez vous pour la boucherie.

 Saw 6 voit arriver un nouveau réalisateur à la barre de la franchise en la personne de Kevin Greutert. Bien qu'il s'agisse ici de son premier film en tant que réalisateur, l'homme est déjà familier avec la saga puisque c'est lui qui a monté  les cinq épisodes précédents. Le nouveau metteur en scène assure donc la continuité dans la franchise avec toujours autant de pieges diaboliques et d'hémoglobine.

Ce nouvel épisode débute précisément là ou le précédent s'arrêtait lorsque l'Agent Hoffman avait réussi a éliminer l'agent Strahm qui était sur le point de le coincer. La mystérieuse  boite qu'a légué Jigsaw à sa femme délivre enfin son mystère, un dernier piège a tendre pour assouvir sa vengeance. Saw VI colle parfaitement à l'actualité américaine puisqu'il dénonce sous la forme d'un thriller les dérives du système médical américain avec les compagnies d'assurance qui ont droit de vie et de mort sur leurs clients pour s'assurer un maximum de profit.



Comme ce fut souvent le cas dans la franchise,  le scénario du film est construit autour d'un grand piege qui va se dérouler en temps réel durant tout le film. C'est l'un des principaux dirigeants d'une société d'assurance qui est la victime de ce piège. Il va devoir appliquer a ses collègues les méthodes dégueulasses qu'il utilise généralement envers ses clients. et voir la mort en face afin que cela lui serve de leçon. En parallèle, la traque du tueur se poursuit et l'étau se resserre avant de connaître un nouveau rebondissement.

On retrouve une nouvelle fois les acteurs survivants de la franchise et meme certains morts comme Jigsaw  (Tobin Bell) qui revient pour de nouveaux flash-back qui font un peu plus la lumière sur le plan global du tueur en série. Les nouvelles têtes délivre une prestation identique aux anciens. On y croit a fond et les nouveaux pièges n'en sont que plus insupportables.

La saga Saw commence tout de même a prendre du plomb dans l'aile. L'arrivée d'un nouveau réalisateur n'apporte aucun nouveau souffle a la franchise qui s'enlise dans une mécanique bien huilée. Avec ce sixième opus, on a plus vraiment de nouveautés a se coller sous la dent. Les pièges se ressemblent un peu tous et leur issu semble évidente. On se doute rapidement de ce qui va se passer dans le film même si il réside quelques surprises. A la fin du film, on est un peu décu de voir l'intrigue si peu avancé par rapport au début comme si les scénaristes voulaient étendre artificiellement la durée de la franchise.

Le feuilleton Saw ne s'achève toujours pas avec ce sixième opus qui même si il réserve sa dose de frisson, nous laisse un peu sur notre faim. On espère que l'équipe de la franchise se secouera un peu pour relancer l'intérêt pour un final époustouflant prévu pour Saw 8.



MON AVIS : 3/5



BONUS : Une photo de la séquence la plus gore du film, âmes sensibles n'allez pas plus loin !
Commenter cet article
C

bon je pens epas que c'est un film pour moi mais ta critique est bien et donne tous les aspects!! bisous


Répondre

Articles récents