Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : THE KILLER INSIDE ME de Michael Winterbottom

Publié par Xav-B sur 12 Août 2010, 19:30pm

Catégories : #Critiques Ciné

critiquecin-.jpg

http://a.imageshack.us/img138/4697/killerinsidemever4.jpg

 

FICHE TECHNIQUE

 - REALISATEUR : Michael Winterbottom

 - AVEC : Casey Affleck, Jessica Alba & Kate Hudson

 - GENRE : Polar

 - DUREE : 2h00

 - SITE OFFICIELhttp://www.killerinsideme.com/

 - DATE DE SORTIE : 11 Aout 2010

 

BANDE ANNONCE :

SYNOPSIS : Lou Ford est un adjoint au sherif a qui l'on donnerait le bon dieu sans confession Pourtant sous ses allures de bon garçon, il cache en réalité des pulsions criminelles. A force d'accumuler les crimes, l'étau finit par se resserer autour de lui et le masque risque de tomber.

http://a.imageshack.us/img266/579/killerinsidememovie.jpg

CRITIQUE : The Killer Inside Me est l'adaptation d'un roman de Jim Thompson sorti en 1952. Un livre qui fut décrit à l'époque comme l'une des oeuvres littéraires la plus choquante des Etats Unis. Une histoire deja portée à l'écran en 1976 que Michael Winterbottom a choisi de reporter a l'écran sans se soucier de la premiere adaptation.

C'est accompagné d'une réputation sulfureuse que le film arrive dans les salles françaises aprés s'etre fait remarquer dans différents festivals de Sundance à Berlin. Un film annoncé comme trés noir mais surtout trés violent au point que certains spectateurs ont quittés la salle devant les scénes les plus violentes. Car plus qu'un simple thriller, le film de Michael Winterbottom comme le roman de Jim Thompson se veulent plus etre une reflexion sur la violence et sur les pulsions d'un psychopate. Difficile avec un tel sujet de faire dans la dentelle.

Plus habitué aux drames qu'au polar, le réalisateur Michael Winterbottom a réussi a recréer l'ambiance des Pulp des années 50. Le jeu des acteurs, la musique, les décors, on est immediatement plongé dans l'ambiance dès le générique du début. C'est le tueur lui-meme qui sert de narrateur a cette histoire, on va suivre sa lente descente en enfer sans pour autant jamais en saisir totalement la motivation. Ce qui fait que l'on pourrait etre choqué par la violence des crimes, c'est que l'on ne s'y attend jamais tant le personnage sait se montrer poli et serviable.

http://a.imageshack.us/img96/6938/thekillerinsideme004www.jpg

C'est Casey Affleck qui incarne le psychopate. Son physique est idéal pour rendre totalement crédible cette histoire. Une bonne tete sympathique a qui l'on ferait entierement confiance qui peut cependant devenir tout un coup un monstre froid et sanguinaire sans aucun scrupules. Sa prestation est trés convaincante. Présent dans tous les plans, il est aussi trés bien entouré puisque Jessica Alba dans le role de l'amante et Kate Hudson dans le role de la réguliere constitue le charmant casting féminin du long métrage. Les fans de Jessica Alba seront ravis de voir l'actrice se dénuder dans des scènes a ne pas mettre sous tous les regards. Ils sont accompagnés d'acteurs aux physiques de fortes gueules idéals pour camper des Texans des années 50. Seul exception Simon Baker et sa tete de Mentaliste surprenne au générique.

Plusieurs choses pourraient rebuter les spectateurs devant le film de Michael Winterbottom, tout d'abord le rythme du film assez lent ou l'on suit cette histoire sans jamais comprendre la motivation du tueur. Cela était déjà la volonté de l'écrivain Jim Thompson mais parfois on aimerait avoir plus d'explications sur certains points de l'histoire. La deuxieme chose est une certaine violence dans les scenes de crimes mais celles ci sont peu nombreuses et ne choqueront que les spectateurs qui n'auraient pas l'habitude de ce genre de scènes au cinéma.

Film intriguant, The Killer Inside Me risque d'avoir autant de fans que de detracteurs par son rythme et son genre. On pense un peu au No Country For The Old Men des Frères Cohen ou a la série Dexter. On aime ou on deteste mais on ne peut rester insensible devant le film de Michael Winterbottom.

http://a.imageshack.us/img231/3518/thekillerinsideme005www.jpg

 

MON AVIS : 2/5

 

BONUS : Le script du film

 

BONUS : Un extrait du film de 1976

Commenter cet article

Articles récents