Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : DISTRICT 9 de Neil Blomkamp

Publié par Xav-B sur 21 Septembre 2009, 19:32pm

Catégories : #Critiques Ciné

http://img706.imageshack.us/img706/5945/n3691327635391546.jpg





 

FICHE TECHNIQUE :
 - REALISATEUR : Neil Blomkamp
 - AVEC : Sharlto Copley, David James & Jason Cope
 - GENRE : Science Fiction
 - DUREE : 1h50
 - SITE OFFICIEL : http://www.district9.fr/
 - DATE DE SORTIE : 16 Septembre 2009


BANDE ANNONCE :



SYNOPSIS : Suite a une avarie de leur vaisseau, des Extra terrestre sont arrivés au dessus de Johannesburg sans jamais pouvoir en repartir. Afin de les contrôler, ils sont placés dans un camp au coeur de la ville. 28 ans plus tard la situation dégénère, les extra terrestre se mettent a attaquer la population qui n'en peut plus. L'état décide alors de déplacer les aliens dans un nouveau camp. Durant l'évacuation  le responsable de l'opération est aspergé d'un fluide extra terrestre qui va le faire muter. Il devient alors une opportunité exceptionnel pour le terriens afin de pouvoir maitriser les technologies extra terrestre.


 

CRITIQUE : Premier film événement de la rentrée, District 9 est un film de science fiction qui renoue avec l'anticipation comme les plus grandes réussites du genre. Une réflexion sur l'apartheid sous la forme d'une invasion extra-terrestre. Loin des blockbusters américain, le réalisateur Neil Blomkamp nous livre un film original a ne pas manquer.

District 9 est le premier film de Neil Blomkamp, l'homme s'était fait connaître avant cela par la réalisation de clips et de publicités très remarquées. Peter Jackson l'avait alors remarqué et lui avait confié la réalisation de l'adaptation du jeu vidéo Halo. Malheureusement à cause d'un budget astronomique le projet tomba à l'eau. Le réalisateur du Seigneur Des Anneaux ne souhaitant pas abandonner son nouveau protégé, il lui donne carte blanche pour transformer son court métrage Alive In Joburg en long métrage, District 9 était né.

Neil Blomkamp a repris le même style de réalisation que dans son court métrage. Une sorte de  long reportage entrecoupé de flash infos. Une réalisation totalement innovante qui renforce l'originalité du projet. Le fil commence comme un documentaire, on suit dans son travail Wikus  van der Merwe avant de découvrir a travers les déclarations de sa famille et de ses collegues que quelque chose va dégénérer. Le film passe alors dans une narration plus traditionnelle pour nous plonger dans une spirale d'action et de suspens quasi non stop. Les amateurs de robots et d'armes sophistiqué en auront pour leur argent. Le film est parfois également très gore, ce qui devraient réjouir les fans de la première heure de Peter Jackson.





A la vue du film on a du mal a croire qu'il n'a pu coûter que 30 millions de Dollars. Les extra-terrestres créé par Weta sont splendides et les effets visuels parfaitement intégrés. On a vraiment l'impression de suivre une histoire vraie tant le travail de réalisme est poussé. Un travail particulier a été porté sur les focales avec des prises de vues plus ou moins nettes et tremblante  pour accentuer l'effet terrain des reportages.  Le scénario du film s'inspire des véritables bidons villes de Johannesburg ou était parqué les noirs durant l'apartheid. Les problèmes d'intégration et de violences sont également tout a fait crédibles car emprunté de la réalité qu'a connu l'Afrique du Sud.

A réalisateur inconnu, acteurs inconnus. Certainement par manque de budget ou peut etre par volonté du réalisateur le casting du film est composé d'acteurs débutants. Le role principal du film a été confié à Sharlto Copley, déjà présent dans le premier court métrage, qui joue l'agent du MNU qui va progressivement muter en extra-terrestre. Un rôle attachant par la bêtise du personnage et aussi son courage qui va permettre a l'acteur de se retrouver bientôt dans l'adaptation de L'Agence Tout Risques au cinéma.

District 9 est l'une des plus belles surprises de l'année 2009. On ne pouvait se douter qu'un jeune réalisateur de 29 ans arriverait avec son premier long métrage a donner un nouveau souffle à la SF. Un film intelligent bien loin des blockbusters américains décérébrés que l'on nous a servi cette année. On espère de tout coeur qu'il y aura vraiment une suite comme le laisse présager la fin du film. A voir et a revoir !

 




MON AVIS : 5/5



BONUS : Le court métrage Alive In Joburg, point de départ du film District 9.




Commenter cet article

dasola 23/11/2009 15:56



Rebonjour, concernant District 9, à voir certainement (c'est très bien fait) mais je ne le reverrais pas. Bonne journée.



Laurent 18/10/2009 14:56


Indéniablement, District 9 est LA claque de la rentrée. Remarquablement bien foutu, rempli de sens, un film de SF intelligent, comme on aimerait en voir plus souvent. Un grand réalisateur est né
!
Joli billet, en tout cas. Au plaisir de te relire.


Xav-B 18/10/2009 23:29


J'esperais un grand film et j'ai vraiment pas été déçu.


mimi 22/09/2009 18:29


et oui super film super critique!! bisous!!


Articles récents