Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : LA ROUTE de John Hillcoat

Publié par Xav-B sur 8 Décembre 2009, 20:30pm

Catégories : #Critiques Ciné





FICHE TECHNIQUE
:
 - AVEC : Viggo Mortensen, Kodi Smit-Mc-Phee & Charlize Theron
 - REALISATEUR : John Hillcoat
 - GENRE : Drame / Thriller
 - DUREE : 1h59
 - SITE OFFICIEL :
 - DATE DE SORTIE : 02 Décembre 2009


INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS


BANDE ANNONCE
:


SYNOPSIS : Rares survivants d'une catastrophe écologique sans précédent, un homme et son fils cherche a rejoindre la mer afin d'échapper a un nouvel hiver trop rude mais la route est semée d'embûches...



CRITIQUE : Après No Country For Old Men, La Route est la nouvelle adaptation d'un roman de l'écrivain Cormac McCarthy. Un livre vendu a plus de deux millions d'exemplaire rien qu'aux États Unis et  qui remporta le prix Pullitzer en 2007. Autant dire que pour son quatrième film, le réalisateur John Hillcoat a une sérieuse pression sur les épaules.

La Route navigue entre drame et survival horror pour raconter le périple d'un père et de son fils a travers les Etats Unis. Dans un monde post apocalyptique ravagé par une catastrophe écologique inexpliqué, les derniers survivants sont soit totalement perdus naviguant sans but précis juste pour survivre ou bien ils se sont organisé en bande n'hesitant pas a manger de la chair humaine.

On pourrait très bien prendre le film de John Hillcoat comme une métaphore sur la vie des SDF. Comme les personnages du films, ils sont aussi habillés de haillons et sont totalement isolés de notre société dans leur malheur. La route illustre la question de ce qui nous pousse a vivre quand il ne nous reste quasiment plus rien. Ce sont aussi les liens parentaux dont il est question dans le film. La transmission du savoir et l'inquiétude de savoir ce que deviendra son enfant après la disparition des parents.



Sur un rythme lent mais captivant, le réalisateur John Hillcoat captive par cette histoire pleine d'émotion. On frissonnera régulièrement devant les scènes les plus intenses ou nos deux héros cherchent a fuir leur multiples agresseurs. Même si ces scènes sont souvent stressante, l'interdiction du long métrage au moins de douze ans semble pourtant exagérer car le film n'a rien de vraiment dérangeant. C'est une fable qui rappelle par moment le livre Sans Famille d'Hector Malot dans les embûches rencontrés par les personnages du film.

Viggo Mortensen est ce père rempli de courage qui fera tout pour sauver son fils et lui transmettre le savoir nécessaire pour survivre dans ce monde désolé. L'acteur est une nouvelle fois épatant dans ce rôle difficile tout en subtilité comme dans A History Of Violence. Le jeune fils est incarné par Kodi Smit-McPhee, épatant d'émotion pour son second long métrage. Charlize Théron fait quelques apparitions lors de flash-backs dans le rôle de la mère dont on connaîtra progressivement le sort.

John Hillcoat réalise une adaptation trés réussie et trés fidèle du livre de McCarthy. un long métrage sombre à l'image ultra soignée et  a la bande son signé Nick Cave toute en subtilité qui, malgré son intensité, parle avant tout d'amour et d'espoir. Ca sent l'Oscar !


MON AVIS : 4/5
Commenter cet article

Bruce Kraft 09/12/2009 20:26


Salut,

Mise en page super sympa (bon, ça c'est pour le côté lèche!!)!!

Autrement, je viens de créer une communauté "cinéma et culture alternative" et j'aurais aimé te compter parmi nous...alors si le coeur t'en dit...Ah oui j'oubliais...nous sommes un peu
dérangés!!

A bientôt!!


Articles récents