Xav-B.log

Blogzine spécialisé dans le cinéma, la musique métal et rock, les jeux vidéo, les DVD & Blu-Ray avec des actus quotidiennes, des critiques de films, des test de jeux, des chroniques concerts et CD et des photos d'évenement culturels


Critique Ciné : ENTER THE VOID de Gaspar Noé

Publié par Xav-B sur 10 Mai 2010, 19:30pm

Catégories : #Critiques Ciné

critiquecin-.jpg

 

http://img202.imageshack.us/img202/5282/19408122.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 - AVEC : Nathaniel Brown & Paz de la Huerta

 - REALISATEUR : Gaspar Noé

 - GENRE : Drame

 - DUREE : 2h30

 - SITE OFFICIEL : http://www.enterthevoid-lefilm.com

 - DATE DE SORTIE : 05 Mai 2010

 

INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS

 

BANDE ANNONCE :

 

 

SYNOPSIS : Oscar, jeune français éxilé à Tokyo, gagne sa vie avec de petits deal. Alors qu'il se rendait à une transaction il est interpellé par la Police. Voulant s'enfuir il est abbatu froidement. Depuis son ame vagabonde dans les rues de Tokyo et suit ceux qu'il aimait dont sa soeur a qui il avait juré de ne jamais l'abandonner.

 

http://img146.imageshack.us/img146/6268/19275125.jpg

 

CRITIQUE : Depuis Irreversible, on sait que quand on va voir un film de Gaspar Noé il ne faut pas s'attendre à un long métrage conventionnel. Enter The Void ne déroge pas à la régle en proposant un trip hallucinogène aux frontières de la mort. Attachez vos ceintures, on décolle...

 

Il aura fallu attendre un an avant de voir enfin le nouveau film de Gaspar Noé, présenté l'année dernière au Festival de Cannes. Légérement remonté, il arrive dans les salles de cinéma ce 05 mai mettant fin à une attente de huit ans depuis le choc Irréversible. Dès les premières images, on replonge dans la même ambiance oppressante. Faché avec le montage traditionnel, le réalisateur commence son film par le générique de fin. Une succession d'images stroboscopiques trés réussie sur fond de musique éléctro.

 

Pour le début du film le réalisateur a choisi de placer sa caméra carrement a l'interieur de la tête du personnage principal. C'est en vue subjective  que l'on suivra Victor jusqu'au drame. L'occasion pour le réalisateur de nous servir de longs plans séquences comme il les affectionne. Lorsque Victor revit sa vie la caméra passe alors derriere lui, jamais nous ne verrons son visage sauf lorsqu'il se regarde dans la glace. La troisieme partie nous replace en vue subjective alors que l'ame du héros suit ses amis en planant. Autant de scénes qui sont de véritable prouesse techniques à réaliser mais qui ne suffisent pas à faire une histoire.

 

http://images.allocine.fr/medias/nmedia/18/66/82/37/19097888.jpg

 

Enter The Void prouve une nouvelle fois qu'il ne s'agit pas de maitriser la technique et d'en mettre plein la vue pour faire un bon film, le scénario est capitale et c'est là ou est le problème du film. Le long métrage se présente plutot comme une succession de scénettes à peine reliées entre elles par les errements de l'ame de Victor. Grace à unes scène d'exposition à grosse ficelle on comprend qu'elle sera le scénario de ce qui va suivre et meme si certaines sont vraiment interressantes et font avancer l'histoire, d'autres plus hallucinogènes ne font que ralentir l'action. On regrette carrement que certaines séquences ne soient pas resté sur le sol de la salle de montage.

 

Moins choquant qu'Irreversible, le film est a résérvé tout de meme à un public averti. Gaspar Noé qui fréquente souvent le milieu porno a placé dans son nouveau film de nombreuses scènes assez équivoque qui pourrait heurter les ames sensibles. On pourrait s'etonner du caractére voyeur et malsain du frére défunt qui matte régulierement sa soeur, incarnée par l'actrice/mannequin Paz de La Huerta, dans de nombreuses scènes érotiques. La derniere bobine n'est qu'une succession de scènes de copulations aussi inutiles que soporifiques.

 

Vous êtes désormais prévenu Enter The Void doit etre considéré plus comme une oeuvre d'art moderne assez conceptuel et pas un long métrage traditionnel. Une espece de version 2010 de 2001, L'Odysée de l'Espace où le voyage intérieur est plus important que l'histoire en elle meme. On aime ou on deteste mais on ne ressort pas indifférent.

 

http://img29.imageshack.us/img29/7143/19097885.jpg

 

MON AVIS : 1/5

Commenter cet article

Tootsif 11/05/2010 11:57



Ah Gaspard Noe.... Je hais ce mec et ces films puant de prétention. Image magnifique, provoc gratuite, absence de fond, ce mec c'est le vide intersidéral. Pour ce que j'ai vu de ce film (B-A,
nombreux extraits) ça semble aussi être le cas



Articles récents